L’industriel européen va, avec le soutien de ses filiales et partenaires industriels, ouvrir un nouveau centre de maintenance et de recyclage d’avions en Chine pour proposer des solutions durables couvrant l’ensemble du cycle de vie des aéronefs, dont le démantèlement et le recyclage des appareils retirés des flottes.

Airbus a ainsi signé un protocole d’accord (MOU) avec la ville de Chengdu, la capitale de la province de Sichuan, au centre-ouest de la Chine, et Tarmac Aerosave, une filiale commune avec Suez et Safran, pour développer le premier centre de service durable du «cycle de vie» des avions en Chine, avec des services de stationnement, de stockage, de maintenance, de mise à niveau, de conversion, de démantèlement et de recyclage pour différents types d’avions.

DERNIEREMINUTE

Cette installation qui reprendra en grande partie l’expertise européenne de Tarmac Aerosave dans la gestion et le démantèlement des aéronefs, doit permettre de couvrir le retrait progressif d’avions usagés en Chine qui devrait connaître selon les estimations de l’industrie une croissance exponentielle au cours des 20 prochaines années.

avions en cours de désasemblage à Tarbes

L’accord formel pour le lancement et l’encadrement de cette coopération industrielle devrait être signé à la mi-2022, pour une entrée en service du nouveau centre prévue pour la fin de 2023 sous réserve des approbations réglementaires.

Tarmac Aerosave apportera au projet ses 15 années d’expertise dans le domaine du démantèlement éco-efficient des avions via des méthodes qui favorisent la réutilisation ou le recyclage des matériaux.

aubes de soufflante d'un moteur CFM56 dans l'atelier de Tarbes

Inspection d’aubes de soufflante d’un moteur CFM56 à Tarbes

L’entreprise propose aujourd’hui depuis ses deux sites français de Tarbes et Toulouse-Francazal mais aussi de Teruel, en Espagne, des services de transition de flotte qui facilitent au mieux les opérations et transactions des propriétaires d’avions Airbus, Boeing, ATR, Embraer et Bombardier.

TARMAC Aerosave a notamment développé un service global pour la transition d’avions, qui lui permet de proposer un service dit « one-stop-shop », pour le stockage, la maintenance et le recyclage.

Située dans le même centre, Satair, filiale d’Airbus, acquerra des avions vieillissants, négociera et distribuera les pièces usagées qui en résulteront pour compléter l’éventail complet des services liés au cycle de vie. 

L’installation implantée sur  l’aéroport international de Chengdu-Shuangliu (CTU), couvrira une surface de 690 000 mètres carrés et bénéficiera d’une capacité de stockage simultanée de 125 appareils.

Separateur fin article

/// Safran : nouveau bâtiment Brussels Airport pour la maintenance des LEAP

/// Tarmac Aerosave : un succès européen construit en une décennie à Tarbes

visuels : Tarmac Aerosave et ACTU AERO

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles



 
[ Voyages ✈︎ ] Vos recherches de vols et d’hôtels à petits prix ! ⇓
 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *