Nouveau rebondissement dans le cadre de la querelle qui oppose l’avionneur européen à son client qatari depuis fin 2020 au sujet des défauts de surface et dommages du maillage anti-foudre de certains A350. Airbus a demandé lundi à un juge britannique de lui accorder la somme de 220 millions de dollars de dommages et intérêts au titre de deux appareils non livrés que Qatar Airways refuse.

L’information publiée par l’agence Reuters, fait suite à l’annulation par Airbus fin janvier d’un contrat portant sur 50 exemplaires d’A321neo commandés par Qatar Airways, qui de son côté poursuit l’avionneur et réclame 600 millions de dollars de dédommagement pour l’immobilisation d’une vingtaine d’A350 affectés par ces dégradations.

DERNIEREMINUTE

La compagnie aérienne a obtenu le 18 février dernier de la part de la Haute Cour de Justice de Londres une injonction à l’encontre d’Airbus lui interdisant de livrer à d’autres des appareils initialement destinés à Qatar Airways avant la tenue d’une nouvelle audience prévue en avril prochain.

/// Airbus annule un contrat de 50 A321neo avec Qatar Airways

Pour sa défense, l’avionneur avance que le refus de son client de recevoir deux nouveaux avions près à être livrés équivaut une une cessation de paiement l’autorisant à ajuster ou annuler d’autres contrats avec le même client.

​​« Nous confirmons que nous avons effectivement mis fin au contrat sur 50 A321 avec Qatar Airways, conformément à nos droits», a déclaré un porte-parole d’Airbus à Bloomberg en janvier dernier.

Qatar Airways a réagi dès lundi après-midi dans une déclaration transmise à la presse dans laquelle le transporteur explique annulés qu’il « se félicite » de la décision d’injonction à l’encontre d’Airbus au sujet des A321neo.

« Il est important de préciser que ni Qatar Airways ni son équipe juridique n’ont connaissance d’un quelconque effort de la part d’Airbus pour tenter de résoudre la situation à l’amiable. Qatar Airways a constaté avec surprise qu’Airbus tentait de mettre fin à son propre engagement contractuel pour établir une analyse complète des causes de la dégradation accélérée des surfaces de l’A350 qui affecte actuellement ce type d’avion. »

Qatar Airways A350-900 au roulage à Nice (NCE)

D’autres compagnies affectées

Depuis fin 2016, au moins cinq autres compagnies aériennes selon Reuters s’étaient elles aussi plaintes auprès d’Airbus de défauts de peinture ou de revêtement sur leurs A350, dont le transporteur finlandais Finnair et l’américaine Delta Air Lines.

Vendredi dernier, le PDG du groupe aérien britannique IAG, avait indiqué à la presse ne pas avoir expérimenté le même degré de problèmes de dégradation de  peinture que Qatar Airways sur les A350 exploités par British Airways, en ajoutant que l’Agence de l’Union européenne (EASA) pour la sécurité aérienne « a été informée de la situation et considère que nous n’avons aucun problème à faire voler cet avion. ».

Dans une interview accordée aujourd’hui à Reuters, le même homme précise ses propos et indique « Nous pouvons voir le problème lors des inspections quotidiennes, mais plus particulièrement lorsque vous arrêtez l’avion pour la première visite Check C», en ajoutant que cela n’influencerait pas ses futures décisions de commandes d’avions.

A ce jour, ni l’EASA, si son homologue américain la FAA, n’a exprimé de réserve quand à la sécurité des vols des appareils affectés,  contrairement à l’Autorité de l’Aviation Civile du Qatar (QCAA), qui a révoqué le certificat d’examen de navigabilité des appareils affectés par la dégradation accélérée des surfaces.

Atterrissage de l'A350 à Montréal

En décembre, Airbus a indiqué avoir travaillé activement avec ses clients afin de minimiser l’impact et les désagréments causés par cette dégradation de surface sur les appareils en service mais que ces solutions, qui devaient sans doute inclure des compensations financières, avaient toutes été rejetées «sans justification légitime» par son client qatarie. 

Qatar Airways détient 53 exemplaires d’A350 en flotte (34 A350-900 et 19 A350-1000), dont 22 sont aujourd’hui cloués au sol.

Separateur fin article

/// Boeing lance le 777-8  Cargo avec Qatar Airways qui s’offre aussi des 737 MAX

visuel : Airbus et E.Salard

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles



 
[ Voyages ✈︎ ] Vos recherches de vols et d’hôtels à petits prix ! ⇓
 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *