Le constructeur aéronautique français d’avions légers basé à Toulouse AURA AERO et Afrijet ont signé ce mercredi un protocole d’accord au Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace, portant sur l’avion d’Affaires régional à propulsion électrique ERA.

La compagnie aérienne privée du Gabon, qui exploite aujourd’hui une flotte de trois ATR72-600, va ainsi participer à la définition de l’avion régional qu’elle espère pouvoir exploiter dans la prochaine décennie pour contribuer à  décarboner l’aviation régionale en Afrique.

DERNIEREMINUTE

Afrijet opère aujourd’hui des vols réguliers entre le Gabon, La République Démocratique du Congo, le Bénin et la Guinée Équatoriale. 

/// Livrée spéciale pour le second ATR 72-600 Afrijet

A ce stade, il n’y a pas d’annonce de commande ou d’engagement de la part du transporteur aérien gabonais.

« Afrijet est très impliquée dans les projets de décarbonation de l’aviation, et ERA est à nos yeux la solution la plus crédible et la plus mature » a déclaré Marc GAFFAJOLI, Président Directeur Général d’Afrijet. 

L’ERA, dont l’entrée en service commercial est prévue avant 2030, doit être capable de transporter 19 passagers ou 1,9 tonnes de fret. Il est conçu pour pouvoir également répondre aux besoins de l’aviation d’affaires dans une configuration premium de 8 ou 9 passagers et pourra aussi bien fréquenter les plus grands aéroports internationaux qu’évoluer sur des pistes courtes et non  préparées. 

Doté d’une cabine pressurisée, sa distance franchissable devrait atteindre les 1 600  km selon son concepteur.

Le carnet  d’intentions de commandes de l’ERA atteint aujourd’hui plus de 300 exemplaires.

Separateur fin article

/// Aura Aero : feu vert pour l’usine de Toulouse-Francazal

visuel : AURA AERO

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles



 
[ Voyages ✈︎ ] Vos recherches de vols et d’hôtels à petits prix ! ⇓
 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *