Les deux partenaires industriels s’associent pour proposer ensemble une expérience de voyage transparente et ultra-pratique pour les clients en développant de véritables solutions de mobilité urbaine à court terme. Ainsi dès cet été à São Paulo et Mexico, Airbus et le constructeur automobile allemand fourniront via la plateforme d’hélicoptères à la demande Voom, un service de transport à la demande point à point qui combinera les solutions air/sol des deux partenaires.

Les véhicules Audi et le transport par hélicoptère via le service Voom développé avec Airbus, permettent aux clients de profiter d’une expérience de voyage fluide et ultra-pratique. Si la congestion accrue des aires urbaines pousse les systèmes de transport des villes à la limite, Airbus via la voix de son PDG allemand se dit prêt à façonner et construire un avenir en trois dimensions en exploitant les voies aériennes pour proposer une mobilité premium aux clients les plus fortunés.

/// L’enjeu de la mobilité du futur

Le constructeur européen Airbus est donc déterminé à façonner l’avenir de la mobilité aérienne urbaine. Sa vision audacieuse de l’avenir des systèmes de décollage et d’atterrissage verticaux (VTOL), le groupe Airbus multiplie les projets les acquisitions stratégiques dans ce secteur pour proposer à très court terme toute une gamme de solutions révolutionnaires.

Parmi les projets les plus aboutis, le démonstrateur auto-pilotés CityAirbus, capable de transporter quatre passagers sur une distance de 50km, doit voler avant la fin de 2018. On pourra également citer le véhicule autonome léger Vahana destiné au transport de personnes seules avec un petit bagage ou encore le démonstrateur à haute vitesse Racer capable d’atteindre 400 km/h en vitesse de croisière pour relier facilement le cœur des villes éloignées.

Airbus travaille aussi sur le projet Altiscope proposant une nouvelle approche pour l’intégration d’aéronef sans pilote dans l’espace aérien. Ce dernier projet doit notamment participer à façonner la future réglementation et les exigences du contrôle de la circulation aérienne de demain dans les cieux urbains pour assurer en toute sécurité tout l’ensemble des missions de mobilité, notamment la livraison autonome de colis par drones avec le projet Skyways.

Le marché de la mobilité urbaine aérienne s’annonce particulièrement juteux dans les prochaines décennies et la concurrence y est déjà importante avec plusieurs acteurs sérieux qui peaufinent leurs projets comme Ehang, Uber, Volocopter et bien sûr le constructeur américain Boeing.

Si pour l’instant les technologies avancent plus vite que les législations en la matière, les applications dans le monde réel sont pourtant imminentes. Le constructeur chinois Ehang par exemple, a déjà réalisé les premiers vols tests avec passagers de son drone supposé entrer en service dès cet été à Dubaï. L’aspect réglementaire demeure toujours le principal obstacle et aucun acteur du marché des taxis volants autonomes ne se risque pour l’instant à communiquer un calendrier du déploiement effectif d’un tel service.

visuels : Airbus – Italdesign et Ehang

AAF /// END

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles

 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels faciles et rapides /// en bêta-test ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *