La société luxembourgeoise Vallair, spécialisée dans le démantèlement d’avions en fin de vie, le négoce, la location et la réparation d’avions, a annoncé fin avril avoir finalisé l’acquisition de six appareils Airbus de type A321-200 produits entre 1997 et 1999 [MSN891, MSN677, MSN827, MSN835, MSN968 et MSN974] pour lancer le programme de conversion d’A321-200 en avions cargo.

A321-200 P2F

Ses avions seront intégrés aux actifs de l’entreprise et serviront au lancement initial du programme Airbus A321-200 P2F en étant ajoutés à son portefeuille d’actifs disponibles en location. Vallair espère obtenir le certificat de type supplémentaire (STC) des prototypes des deux programmes (A321-200 P2F et A320-200 F2F) d’ici 2019 pour une mise en service début 2020.

/// P2F : des passagers au fret

Vallair sera le client de lancement du programme A321-200 P2F. L’entreprise a signé des accords de conversion d’A321 avec l’allemand Elbe Flugzeugwerke (EFW) en février dernier et l’américain Precision en octobre 2017.

Le programme de conversion A321 P2F est le premier de sa catégorie à proposer des chargements de conteneurs sur le pont principal, qui pourra accueillir jusqu’à 14 conteneurs, et sur le pont inférieur d’une capacité de 10 conteneurs, offrant ainsi une capacité de charge utile pouvant atteindre 27,9 tonnes métriques sur 2 300 milles nautiques.

Lancés en 2015, les programmes de conversion d’Airbus A321 et A320 P2F, sont le fruit d’une collaboration entre ST Aerospace, Airbus et EFW. ST Aerospace est responsable de la phase de développement technique, jusqu’à l’approbation du certificat de type supplémentaire (STC) par l’Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA) et la Federal Aviation Administration (FAA) des États-Unis. De son côté Airbus contribue au programme en fournissant des données sur les équipements d’origine et un apporte un soutien à la certification, tandis que EFW dirige le programme global et assure le marketing et les ventes.

Visuels : Vallair et Airbus

AAF /// END

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles

Laisser un commentaire