Le constructeur canadien décroche un premier contrat d’envergure pour sa nouvelle gamme de jets d’affaires au salon EBACE de Genève, en Suisse. L’entreprise de gestion d’avions basée à Hong Kong, HK Bellawings Jet Limited, a signé une lettre d’intention pour l’acquisition d’un maximum de 18 avions Global 6500 et Global 7500. C’est le premier contrat pour le Global 6500, modèle dévoilé par Bombardier il y a quelques jours.

Si toutes les commandes fermes et les options étaient exercées, la transaction serait évaluée à quelque 1,14 milliard de dollars américains, aux prix courants de 2018.

Cabine « Premier » de Bombardier pour la gamme Global 6000 et Globale 5000

Les avions Global 6500 et Global 7500 constituent la dernière génération d’avions haut de gamme de Bombardier et se présente comme une référence, avec la plus grande autonomie et les cabines les plus spacieuses de leurs catégories respectives.

L’avion Global 6500 qui a rejoint la gamme d’avions Global, offre une autonomie et une vitesse accrues et peut relier Hong Kong ou Singapour à Londres. Le Global 7500, dont l’entrée en service est prévu pour le second semestre 2018, affiche maintenant une autonomie inégalée de 7 700 milles marins, soit 300 milles marins de plus que prévu dans les engagements initiaux. C’est le seul avion d’affaires à pouvoir relier New York à Hong Kong et Singapour à San Francisco sans escale.

/// Bombardier élargit sa gamme avec deux nouveaux jets Global 5500 et 6500

visuels : Bombardier

AAF /// END

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles

Exprimez-vous en laissant un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.