Pour son quatrième lancement de l’année depuis le Centre spatial guyanais, Arianespace mettra en orbite quatre nouveaux satellites (satellites 23 à 26) de la constellation Galileo. Cette mission est réalisée pour la Commission Européenne dans le cadre d’un contrat avec l’Agence Spatiale Européenne (ESA).

Galileo FOC-M7, SAT 19-20-21-22.

Pour la troisième fois, Ariane 5 version ES effectuera un lancement pour le système de navigation européen. Le décollage du lanceur Ariane 5 ES est prévu mercredi 25 juillet 2018 à exactement 13h25min01sec, Heure de Paris; 08h25min01sec, Heure de Kourou; 11h25min01sec, Temps Universel.
La constellation européenne Galileo comptera 24 satellites opérationnels et des unités de rechange en orbite, dont 22 ont déjà été placé en orbite par Arianespace.

Conçu pour une durée de vie de 12 ans, chaque satellite Galileo a une masse de 730 kilogrammes et dispose de panneaux solaires pour assurer son fonctionnement et embarque entre autre charge utile un système de réception SAR pour détecter et localiser des signaux de détresse. Pour assurer une couverture complète du globe, les satellites sont répartis sur trois orbites moyennes circulaires, à une altitude de 23 222 kilomètres et avec une inclinaison de 56°, où circulent 8 satellites opérationnels avec un espacement identique et deux satellites de secours. Depuis son lancement, le système Galileo est inter-opérable avec Glonass, le système de navigation russe et GPS pour les Etats-Unis, en offrant une précision de positionnement en temps réel plus précis de l’ordre du mètre.

/// Pour suivre la retransmission du lancement en directe, rendez-vous sur youtube.com/arianespace le 25 juillet 2018 environ 20 minutes avant le décollage.

visuels : ESA et ArianespaceAAF /// END

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles

 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels faciles et rapides /// en bêta-test ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *