Le compte à rebours de la livraison des premiers exemplaires de PC21 destinés à l’Armée de l’air française a débuté du côté de Buochs en suisse, qui abrite l’une des usines de l’avionneur Pilatus. La France est le 8e client de l’avion d’entraînement militaire PC21.

 

Selon nos informations le processus de livraison des premiers PC21 destinés à la formation a débuté lundi 23 juillet, avec la venue en Suisse d’un TBM de l’Armée de l’air en provenance d’Istres. Sur les clichés pris lundi 23 juillet sur le tarmac de Buochs, on peut remarquer sous la verrière, un pilote de chez Pilatus et un pilote français au roulage. Dans les jours qui ont suivi, au moins 4 exemplaires différents aux couleurs de l’Armée de l’air ont volé pour effectuer des tests avant une livraison qui pourrait intervenir le mois prochain.

 

Toujours selon des sources proches du dossier, la propriété des premiers PC21 français devrait être transférée à Babcock, sous traitant de la DGA, dès la fin août. Les avions seront alors convoyés sous la responsabilité de Babcock en direction de ses installations de Cognac, avant une livraison finale à l’Armée de l’air française qui interviendra mi-septembre.

L’Armée de l’air Française a commandé 17 exemplaires du PC-21, des avions qui seront utilisés pour la formation des futurs pilotes qui passeront aussi dans leur cursus sur des Alphajet avant leur conversion sur le chasseur polyvalent de 5ème génération Rafale de Dassault Aviation. Les PC21 qui dans un premier temps compléteront la flotte d’entraînement, devraient remplacer progressivement l’Alphajet, avion école par excellence pour la formation des pilotes français de l’Armée de l’air. En décembre 2016 la DGA a attribué à Babcock France le contrat FOMEDEC pour la fourniture et le soutien d’une plateforme d’entrainement et de services associés, à destination de l’Armée de l’air. D’une durée de 11 ans, ce contrat comprend la fourniture de nouveaux avions d’entrainement (Pilatus PC 21), de simulateurs (CAE) et d’installations modernisées pour l’entrainement des équipages d’avions de combat sur la BA 709 de Cognac.

/// Le turbopropulseur d’entrainement nouvelle génération

Successeur du Pilatus PC-7, le Pilatus PC-21 est un avion d’entraînement suisse, un appareil beaucoup moins coûteux que les jets, qui peut embarquer en tandem un pilote avec un instructeur et présente de bonnes caractéristiques aérodynamiques avec un équipement électronique supérieur à celui de l’Alphajet.

 

/// Caractéristiques et performances du PC21

– Motorisation : 1 Turbopropulseur Pratt & Whitney Canada PT6A-68B
– Puissance unitaire : 1 622 ch

– Vitesse maximale : 685 km/h
– Plafond : 11 600 m
– Rayon d’action : 1 295 km

– Envergure : 9,11 m
– Longueur : 11,23 m
– Hauteur : 4,05 m
– Masse à vide : 2 270 kg
– Masse maximale : 4 250 kg

visuels : R.Khanna-Prade

AAF /// END

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles

 


 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels faciles et rapides /// en bêta-test ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *