Arianespace a été choisie par GHGSat Inc. pour la mise en orbite de son satellite GHGSat-C1 en 2019 à bord du lanceur Vega dans le cadre du vol de démonstration du service de lancement de petits satellites (SSMS).

Basé à Montréal, GHGSat construira la charge utile GHGSat-C1 qui mesurera les émissions de gaz à effet de serre produites par n’importe quelle usine dans le monde. GHGSat-C1 fera suite au satellite GHGSat-D, opérationnel depuis le 22 juin 2016. Depuis ses installations à Toronto, Space Flight Laboratory (SFL) construira, quant à lui, la plateforme du satellite GHGSat-C1 et sera l’interface d’Arianespace pour l’ensemble des activités liées à son lancement.

Le vol de démonstration de Vega est la première mission du service de lancement de petits satellites (SSMS), un programme initié par l’ESA en 2016 avec la contribution de la Commission européenne. Pour tous les partenaires européens participant à ce projet, celui-ci a pour but de répondre aux besoins institutionnels et commerciaux du marché prometteur des microsatellites en proposant un nouveau concept de lancement partagé à bord du lanceur léger Vega.

/// Arianespace signe avec un nouveau client pour le vol de validation du SSMS

—♦—

visuel : ESA / CNES / Arianespace

AAF /// END

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles


 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels faciles et rapides /// en bêta-test ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *