Le couperet vient de tomber pour Boeing au Canada et aux États-Unis en fin de journée. C’est d’abord le Canada qui a annoncé dans la journée par la voie de son Ministre des Transports Marc Garneau que les B737 MAX 8 et 9 n’étaient plus autorisés à atterrir, décoller ou même transiter par l’espace aérien canadien.

Cette décision de fermer l’espace aérien au Boeing 737 MAX jusqu’à nouvel ordre est motivée par de nouvelles données portées ce matin à la connaissance du Canada a expliqué le Ministre, sans plus de précision. Trois compagnies aériennes canadiennes exploitent le type avion : Air Canada (25), WestJet (13) et Sunwing Airlines (3).

B737 MAX 10

/// La grogne monte au États-Unis

Hier soir on apprenait que le principal syndicat des personnels navigants de la compagnie Americain Airlines avait déconseillé à ses adhérents de monter dans un 737 MAX. Sur les réseaux sociaux, des passagers interpellent directement les deux principaux opérateurs de 737 MAX américain (Americain Airlines et Southwest Airlines) en demandant par exemple de s’assurer que les pilotes soient formés à pouvoir déconnecter les automatismes de l’appareil.

Aujourd’hui, CNN a révélé que des pilotes de compagnies américaines avaient remonté anonymement au moins à 5 reprises des problèmes rencontrés sur le 737 MAX dans la base de données fédérale de la FAA prévue à cet effet. Les pilotes expliquent qu’après avoir activé le pilote automatique « en l’espace de deux à trois secondes, l’avion avait piqué du nez » déclenchant l’alarme « Don’t sink, don’t sink. ». Le pilote qui témoigne indique ensuite avoir passé en revue la configuration du pilote auto et le profil du vol sans comprendre les raisons qui ont poussé l’avion à se mettre seul en position de piquer. Parallèlement deux pilotes de 737 Southwest Airlines ont aussi apporté des témoignages sur de graves dysfonctionnements rencontrés avec la machine, en expliquant qu’un système automatisé semblait faire subitement piquer leur Boeing 737 MAX 8.

Le Président Trump a annoncé un peu avant 20h00 [heure de Paris] que les flottes de Boeing 737 MAX 8 et 9 sont désormais interdites de vol au États-Unis. « La sécurité du peuple américain et de tous les gens est notre priorité » a t’il déclaré. Cette décision prend effet immédiatement, les avions actuellement en vol rentrent à leur base et ne pourront plus redécoller jusqu’à nouvel ordre.

A lire sur le même sujet ⇓

/// DGAC et L’EASA interdisent les Boeing 737 MAX dans l’espace aérien

—♦—

visuels : AAF

AAF /// END

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles


 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels faciles et rapides /// en bêta-test ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *