La flotte de 20 Airbus A220 de la compagnie aérienne suisse, filiale du groupe Lufthansa, a repris les vols ce jeudi après avoir subi une immobilisation temporaire pour le contrôle des moteurs PW1500G de Pratt & Whitney.

 

Un incident qualifié de “sérieux” pour le BEA (Bureau d’Enquêtes et d’Analyses français), qui a contraint la compagnie à annuler une centaine de vols mercredi et qui devrait aussi faire l’objet d’investigations par le NTSB (National Transportation Safety Board), l’équivalent du BEA aux États-Unis. Quelques 90 appareils de la gamme A220, ex Bombardier CSeries, sont actuellement en service dans le monde.

Rappelons que Swiss avait décidé mardi 15 octobre de clouer sa flotte de 20 A220 au sol pour effectuer des inspections préventives des moteurs après un incident moteur intervenu plus tôt dans la journée au départ de Londres-Heathrow et avait contraint l’avion à se dérouter vers l’aéroport de Paris Charles de Gaulle. C’est le troisième incident en quelques mois (juin, septembre, octobre) sur le même type de moteur qui équipe aussi les E-Jet 190/195-E2 du constructeur brésilien Embraer, le PW1900G. En septembre un autre vol de la compagnie Swiss opéré en A220 avait été contraint de revenir se poser à Genève et des débris provenant du moteur avaient été trouvés à l’intérieur de celui-ci a précisé le BEA à l’agence Reuters.

En septembre la FAA avait d’ailleurs promptement demandé l’inspection de ses même moteurs sur A220 et E2. « Pratt & Whitney et les constructeurs, travaillant en coordination avec les autorités de régulation, ont recommandé des inspections supplémentaires du compresseur basse pression pour moteurs PW1500G et PW1900G afin de maintenir la flotte en activité », a déclaré un porte-parole du motoriste à nos confrères de l’agence Reuters. Selon Reuters la variante de ce moteur qui équipe la famille A320neo d’Airbus n’est pas concernée.

Bombardier CS300 Korean Air

Bombardier CS300 Korean Air

Toujours selon l’agence Reuters, qui cite la compagnie lettone, la flotte d’A220 airBaltic utilise une variante moteur différente de celle qui équipe la flotte Swiss et Korean Air qui exploite 10 Airbus A220-300, a débuté l’inspection de ses avions à Séoul.

—♦—

/// DERNIERS ARTICLES

⇒ CHARGER PLUS D'ARTICLES

AAF /// ENDvisuels : G.Carré et Bombardier



 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels faciles et rapides /// en bêta-test ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *