En ce début 2020, la Société Aéroportuaire Guadeloupe Pôle Caraïbe (SAGPC) s’apprète à lancer la première tranche des travaux du projet de transformation de l’aéroport de Pointe-à-Pitre qui lui permettra d’accueillir 3 millions de passagers à l’horizon 2025.

La plateforme aéroportuaire connaît depuis 5 ans une hausse régulière de sa fréquentation et a accueilli 2 488 782 passagers en 2019. Elle dispose de perspectives encourageantes pour accompagner le développement de l’économie et du tourisme local de manière significative dans les prochaines années, notamment avec l’arrivée de nouveaux transporteurs en Guadeloupe comme LEVEL, Air Belgium ou JetBlue depuis début février avec des vols depuis New-York.

Les îles de Guadeloupe

La métamorphose de l’aéroport de Guadeloupe offrira aux passagers un parcours plus sécurisé, plus fluide avec encore plus de services. Ces travaux aboutiront à l’extension vers l’Est du terminal T1, étendant ainsi sa surface de près de 75%. Les investissements dont le montant des travaux représente un budget de 247 millions d’euros, couvrent également l’amélioration du terminal T2, avec la création d’une salle de livraison bagages dédiée, l’installation d’équipements innovants tels que les systèmes PARAFE, les bornes libre-service (BLS) ou les déposes bagages automatisées (DBA), le renforcement structurel lourd de la piste d’atterrissage et la refonte de l’offre commerciale et de restauration.

 

Deux grandes étapes rythmeront ces projets : la première verra la livraison du « gros œuvre » d’ici septembre 2022 et comprendra l’extension vers l’Est de la salle d’embarquement du terminal T1 ainsi que la mise en service d’un nouveau système de tri bagage centralisé, le remplacement de 5 passerelles installées lors de la création du terminal et l’ajout d’un poste de stationnement « gros porteurs » supplémentaire (P5). Du côté de la piste, les travaux de renforcement et de rénovation de la couche de roulement s’étaleront jusqu’au début de l’année 2021.

 

La seconde étape concerne le réaménagement de la zone d’enregistrement avec notamment l’augmentation de près de 50% du nombre de banques d’enregistrement, la mise en place du nouveau circuit de passage des contrôles de police et d’inspection sureté, qui bénéficieront également d’une plus grande capacité de traitement des passagers, et l’agrandissement des surfaces destinées aux commerces. A terme le terminal T1 disposera d’un nouveau système de tri et de contrôle des bagages grâce à des équipements innovants qui automatisent une partie des opérations d’enregistrement et de contrôle.

—♦—

/// DERNIERS ARTICLES

⇒ CHARGER PLUS D'ARTICLES

AAF /// END

visuels : SAGPC et CDT Guadeloupe



 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels à petits prix ! ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *