L’avionneur européen a publié mercredi 8 avril en fin de journée ses chiffres pour le 1er trimestre 2020 durant lequel il a enregistré un total de 290 commandes d’avions commerciaux nettes et livré 122 avions. Durant ce trimestre 60 autres avions ont été produits mais n’ont toujours pas été livrés en raison de l’évolution de la pandémie de COVID-19, qui impacte lourdement le secteur du transport aérien et oblige l’industriel à ralentir la production des programmes A320, A330 et A350.

En février le groupe a reçu 22 annulations de commande et 44 autres en mars. Le groupe LATAM annule 5 A350-900 et 6 A350-1000 sur un total de 25 en commande, Kuwait Airways annule 5 A350-900 sur un total de 10 et la compagnie SaudiGulf a annulé 1 A330-900. Du côté des loueurs, SMBC Aviation Capital a annulé 1 A320neo et Avolon 3 A330-900, 6 A320neo et 2 A321neo.

Airbus A321neo Avolon

Au mois de mars 2020 Airbus a enregistré 21 commandes et réalisé 36 livraisons, contre 55 en février. Dans le détail, les livraisons du mois de mars se répartissent de la manière suivante :

  • 1 A220-100
  • 1 A220-300
  • 19 A320 neo
  • 11 A321 (dont 10 A321neo)
  • 3 A350-900
  • 1 A330-200 MRTT

A330 MRTT Airbus

/// Baisse des cadences de production 

Confronté aux conséquences de la pandémie de Covid-19, aux difficultés financières de certains clients et aux annulations liées à  l’incertitude qui entoure la reprise du trafic aérien mondial, le groupe Airbus a revu le rythme de production de ses trois programmes phares d’avions commerciaux, qui correspond à une baisse d’environ un tiers de la production. 

La production de la famille A320 passe ainsi de 40 avions produits par mois contre 60 avant la crise, l’A330 à 2 avions par mois au lieu de 3,5 et l’A350 à 6 appareils par mois au lieu de 9,5 début 2020. De nombreuse livraisons initialement prévues avant l’été, notamment de gros-porteurs, sont reportées à l’automne 2020 comme celle du premier A330neo de la compagnie française Corsair.

Les analyses économiques envisagent désormais que le groupe sera en capacité de livrer autour de 627 appareils en 2020, soit environ 20% de moins que les estimations faites fin 2019. Airbus a fait savoir qu’il envisage un plan de limitation des liquidités à court terme et de sa structure de coûts à plus long terme.

—♦—

/// DERNIERS ARTICLES

⇒ CHARGER PLUS D'ARTICLES

AAF /// ENDvisuels : AAF et Airbus



 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels à petits prix ! ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *