La compagnie aérienne britannique low cost a annoncé en fin de semaine dernière qu’elle était parvenue à un accord avec Airbus pour décaler la livraison d’une partie des avions monocouloirs en commande auprès de l’avionneur européen. Easyjet aurait ainsi obtenu que 24 exemplaires d’A320 ne lui soit livrés qu’à partir de 2022.

A320neo easyJet

Cet accord fait suite à un risque de manque de liquidité pour easyJet en raison de l’arrêt de ses opérations régulières fin mars et l’immobilisation totale de sa flotte. Une situation qui a poussé fin mars Sir Stelios Haji-Ioannou, fondateur du groupe et principal actionnaire, à menacer publiquement le conseil d’administration pour obtenir l’ouverture de négociations avec Airbus pour annuler une commande de 107 avions de la famille A320neo d’un montant de 4,5 milliards de livres (environ 5 milliards d’euros) et éviter ainsi la panne sèche de liquidité. La principale menace pour easyJet serait selon son actionnaire principal l’exigence de la part d’Airbus du paiement des échéances de cette commande entre 2020 et 2023 qu’elle pourrait potentiellement ne pas pouvoir assumer.

« Le report de livraison de 24 avions (…) combiné au report et l’annulation d’autres projets a permis une baisse d’environ £ 1 milliard d’investissement du capital sur trois ans. » explique Johan Lundgren, Directeur Général d’easyJet.

La compagnie aérienne est par ailleurs parvenue à décrocher un prêt d’urgence d’un montant de 600 millions de livres dans le cadre du fonds d’urgence de soutien lié au coronavirus mis en place par le Trésor et de la Banque d’Angleterre.

—♦—

/// Easyjet : flotte immobilisée et possible annulation d’une commande de 107 Airbus

/// DERNIERS ARTICLES

⇒ CHARGER PLUS D'ARTICLES

AAF /// ENDvisuels : G.Février et Airbus



 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels à petits prix ! ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *