Ce mercredi après-midi, la commission de l’aménagement du territoire et du développement durable du Sénat français entendra des membres dirigeants de la compagnie française et du groupe Air France KLM.

Les dirigeants d'Air France - KLM et Air France dans le cockpit de l'A350 © AAF - reproduction interdite

Anne Rigail (a droite sur la photo), Directrice générale d’Air France, Anne-Marie Couderc (au centre sur la photo), Présidente non exécutive du groupe Air France-KLM,  Anne-Sophie Le Lay, Secrétaire générale du groupe Air France-KLM et Benjamin Smith, Directeur général du groupe Air France-KLM répondront aux questions des sénateurs sur l’impact du Covid-19 et les perspectives de reprise du trafic aérien, de même que les priorités du groupe qui sollicite l’aide des États français et Néerlandais, tous deux actionnaires à hauteur de 14%. Benjamin Smith devrait, à cette occasion, annoncer l’accélération de son plan de redressement pour le groupe et les répercussions de ce dernier sur ses filiales HOP! et Transavia.

Rappelons que le groupe Air France KLM estime avoir besoin de 10 à 11 milliards d’euros (8 milliards pour Air France et 3 milliards pour KLM) pour traverser la crise du Covid et lui survivre dans un contexte d’une reprise du trafic aérien qui s’annonce lente. Cette reprise devrait dans un premier temps se faire sur les réseaux domestiques des compagnies aériennes, avant que l’activité long-courrier ne redécolle à son tour. Iata, l’Association internationale du transport aérien a prévenu mardi qu’elle s’attendait « à une reprise relativement modeste au troisième trimestre » en raison des difficultés financières que pourraient rencontrer les consommateurs dans un contexte post crise financière.

/// 150 000 français rapatriés et des vols de fret depuis la Chine

Depuis le 14 mars 2020, Air France et Transavia ont assuré plus de 1 800 vols au départ de 132 aéroports répartis dans 82 pays, permettant ainsi le rapatriement de plus de 270 000 passagers dont 150 000 ressortissants français. L’activité d’Air France se concentre désormais sur l’exécution d’un programme de vols minimum, équivalent à 5% environ des capacités habituellement offertes et participe par ailleurs activement au pont aérien entre la Chine et la France pour le transport de masques et matériel médical. 7 vols sont assurés chaque semaine au moyen de Boeing 777 cargo et de Boeing 777 habituellement utilisés pour le transport de passagers et à bord desquels du matériel est transporté dans les soutes et en cabine.

—♦—

/// Transavia amortit la chute du groupe Air France – KLM en mars

/// DERNIERS ARTICLES

⇒ CHARGER PLUS D'ARTICLES

AAF /// ENDvisuels : AAF



 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels à petits prix ! ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *