L’avionneur européen Airbus a publié ce mercredi 28 avril ses résultats financiers du 1er trimestre 2020 avec perte nette de 481 millions d’euro au 1er trimestre contre près de 40 million de bénéfice l’année dernière à la même période. 

Sharklet A330-800

Au cour du trimestre le chiffre d’affaires d’Airbus a reculé de 15% à 10,6 milliards d’euros dans un contexte impacté par la situation liée au COVID-19, en particulier au sein de l’activité Avions commerciaux avec 40 livraisons en moins par rapport à l’année dernière à la même époque car quelques 60 avions n’ont pas pu être livrés en raison de la pandémie de COVID-19.  « Nous traversons actuellement la plus grave crise que l’industrie aérospatiale n’ait jamais connue. Nous appliquons un certain nombre de mesures destinées à garantir l’avenir d’Airbus. Nous avons très rapidement renforcé nos liquidités pour soutenir la flexibilité financière. » a déclaré Guillaume Faury, Président exécutif (CEO) d’Airbus. Le groupe a ainsi lancé une émission obligataire de 2,5 milliards d’euros, dont le règlement-livraison est intervenu le 7 avril 2020, qui permettra de rembourser partiellement la facilité de crédit de 15 milliards d’euros.

Airbus A400M

Airbus a livré un total de 122 avions commerciaux durant le 1er trimestre 2020 (T1 2019 : 162 avions), dont 8 A220, 96 avions de la Famille A320, 4 A330 et 14 A350. Airbus Helicopters a livré 47 hélicoptères (T1 2019 : 46 unités) et enregistré un chiffre d’affaires en progression de 19 % grâce à un mix de livraisons favorable et la croissance de ses activités de services. Le chiffre d’affaires d’Airbus Defence and Space est globalement stable en glissement annuel, avec un avion de transport militaire A400M livré au cours du trimestre pour l’Armée de l’air française.

 

L’avion est arrivée le 24 avril 2020 sur la base aérienne 123 d’Orléans-Bricy (France) en provenance de Séville (Espagne). C’est le 17ème exemplaires à intégrer la flotte de l’Armée de l’air, mise en œuvre par l’Escadron de transport 01.061 « Touraine » au sein de la 61ème Escadre de transport. Rappelons que la loi de programmation militaire (LPM) 2019-2025 de la République française prévoit un total de 25 A400M en service fin 2025. 

Airbus a enregistré 290 commandes nettes d’avions commerciaux (T1 2019 : -58 avions), portant le carnet de commandes à 7 650 avions commerciaux au 31 mars 2020. Airbus Helicopters a enregistré 54 commandes nettes (T1 2019 : 66 unités), dont 21 H145, 15 UH-72 Lakota pour l’US Army et 2 Super Puma. Les prises de commandes d’Airbus Defence and Space s’élèvent à 1,7 milliard d’euros.

/// Produire au rythme de la demande des clients

Depuis le début de la crise, ayant eu pour conséquence l’effondrement du marché du transport aérien et la mise en situation financière difficile voire intenable de nombreuses compagnies aériennes, les avionneurs font face à des annulations de commandes ou des demandes de report de livraisons de la part de leurs clients, loueurs ou transporteurs aériens. 

A320neo easyJet

Comme annoncé début avril, Airbus à ajuster ses cadences de production à 40 avions assemblés par mois pour la Famille A320, 2 appareils pour l’A330 et 6 A350, soit une baisse globale d’environ un tiers par rapport aux cadences de production moyennes d’avant la crise. S’agissant de l’A220, la chaîne d’assemblage final de Mirabel, au Canada, doit progressivement retrouver une cadence mensuelle de 4 avions.

—♦—

/// Delta Air Lines reprend 10 Airbus A350 annulés par Latam

/// DERNIERS ARTICLES

⇒ CHARGER PLUS D'ARTICLES

AAF /// ENDvisuels : Airbus



 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels à petits prix ! ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *