Comme annoncé la semaine dernière, la compagnie aérienne low cost britannique easyJet reprendra ses vols le 15 juin en desservant un petit nombre de lignes, principalement des vols intérieurs au Royaume-Uni et en France, où la demande des clients est suffisante pour permettre l’exploitation rentable des vols rentables. Les réservations de vols sont semble t-il « encourageantes » mais le transporteur poursuit sa restructuration et va réduite de 30% sa masse salariale pour alléger sa structure de coûts.

easyJet a annoncé ce jeudi que les tendances des réservations des vols sont « encourageantes » et laisse même indiquer une amélioration de la demande pour l’été 2020 et confirme son intention d’exploiter au quatrième trimestre 2020 environ 30 % de la capacité du quatrième trimestre 2019. easyJet estime que les niveaux de demande du marché atteint en 2019 ne seront probablement pas atteints de nouveau avant 2023.

/// Redimensionnement de la compagnie et baisse des coûts

Depuis l’arrêt presque complet de son activité en mars, easyJet continue d’analyser les coûts et les dépenses non critiques et se concentre notamment sur la révision des contrats avec les aéroports et les prestataires d’assistance en escale, sur les contrats de maintenance.

« Nous sommes conscients que nous traversons une période critique ; nous devons prendre des décisions très difficiles qui impacteront nos équipes. » explique Johan Lundgren, CEO d’easyJet et d’ajouter « Notre objectif demeure de protéger autant d’emplois que possible sur le long terme. Nous continuerons à supprimer les coûts et les dépenses non-essentielles à tous les niveaux. »

Le transporteur a fait savoir que sa restructuration passera notamment par la suppression de 4500 postes, soit un tiers de la masse salarial, qui reflète la réduction de sa flotte qui devrait fin 2021 compter environ 302 appareils, soit 51 avions de moins que la taille prévue pour la fin de l’année 2021. Dans les fait, 3 à 4 % des avions de la flotte seront gardés en réserve en période de pointe. 

Pour se faire easyJet a notamment reporté la livraison de 24 nouveaux appareils et décaler le retour en flotte d’avions en location longue durée.

A320 easyJet G-UZDU

Comme elle l’a déjà indiqué l’entreprise prévoit d’investir environ 900 millions de livres sterling en 2020 (dont 350 millions de livres sterling restants au second semestre), 600 millions de livres sterling en 2021 et 1 000 millions de livres sterling en 2022 majoritairement pour couvrir des dépenses d’investissement concernent le paiement des loyers et de la maintenance des aéronefs et d’autres dépenses liées aux technologies de l’information. 

—♦—

/// Reprise des easyJet au départ de 22 aéroports européens à partir du 15 juin

visuels : G.Février

/// DERNIERS ARTICLES

⇒ CHARGER PLUS D'ARTICLES



 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels à petits prix ! ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *