La compagnie aérienne française low cost long-courrier French Bee, a confirmé la reprise progressive de la desserte de Papeete (Tahiti) en Polynésie française à compter du 15 juillet 2020, à l’arrêt depuis le 15 mars dernier en raison de la crise sanitaire exceptionnelle et mondiale qui a impacté l’ensemble des opérateurs aériens. Les vols French bee entre Paris et Papeete seront opérés en Airbus A350-900 pouvant accueillir 36 passagers en classe premium et 376 en Economie.

Le Président de la Polynésie française, Edouard Fritch, a annoncé qu’à partir du 15 juillet, les liaisons aériennes internationales pourraient reprendre et French bee prévoit d’opérer un vol spécial le 10 juillet, dans le cadre du retour en métropole de familles d’enseignants, qui passera par Pointe-à-Pitre (Guadeloupe) où French bee dispose du support des escales d’Air Caraïbes. 

Airbus A350-941 French Bee F-HREV

A partir du 15 juillet, French Bee proposera dans un premier temps une fréquence par semaine entre Paris et Papeete, puis de deux à partir du mois d’août. Ces vols s’appuieront en principe sur l’escale américaine de San Francisco. Cependant la compagnie aérienne travaille sur une escale alternative dans le cas où les Etats-Unis ne rouvraient pas leurs aéroports au trafic international.

De leurs côtés Air Tahiti Nui et Air France ont également annoncé la reprise des vols, respectivement à compter du 3 et 8 juillet prochain. Air Tahiti Nui proposera 4 vols par semaine en Boeing 787 entre Paris et Tahiti opérés via Vancouver (Canada) jusqu’au 13 juillet prochain, puis via Los Angeles et Air France avec 2 vols par semaine en Boeing 777 via Pointe-à-Pitre (Guadeloupe).

Tarifs, disponibilités, et mesures sanitaires particulières à retrouver auprès des agents de voyages et sur les sites :

www.frenchbee.com

www.airtahitinui.com

www.airfrance.fr

/// Obligations et mesures sanitaires obligatoire pour les voyageurs 

Rappelons que le service à bord est réduit mais reste assuré et que la température est contrôlée avant embarquement. De plus le port du masque de protection restant obligatoire dès l’arrivée à l’aéroport et pendant toute la durée du vol, il est ainsi recommandé de prévoir au minimum 6 masques de type « chirurgical » par passager pour un trajet aller-simple (4h max d’utilisation préconisée par masque). 

Afin de pouvoir embarquer en direction de la Polynésie française, les voyageurs en partance doivent également respecter un certain nombre d’obligations :

– Avoir une assurance voyage internationale

– Présenter un test négatif de dépistage Covid-19 réalisé moins de 72 heures avant le départ

– Indiquer aux autorités les coordonnées des lieux d’hébergement durant le séjour

– S’engager à respecter les gestes barrières et surveiller les éventuels symptômes du Covid-19 par autodiagnostic.

Separateur fin article

visuels : JB.Rouer

/// DERNIERS ARTICLES

⇒ CHARGER PLUS D'ARTICLES

Cyber monday


 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels à petits prix ! ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *