L’industriel français Safran a publié aujourd’hui ses résultats pour l’exercice 2020 avec un bénéfice net de 352 millions d’euros. Une rentabilité obtenue au prix de mesures d’économies importantes que le groupe a réalisées grâce à son plan d’adaptation et malgré la crise du secteur aéronautique.

Le chiffre d’affaires ajusté de Safran en 2020 recule de 33% pour s’établir à 16,5 milliards d’euros, soit 8 milliards de moins que l’exercice 2019. La dette nette du groupe s’élève à 2,792 milliards d’euros au 31 décembre 2020, contre 4,114 milliards d’euros au 31 décembre 2019. Un baisse engendrée par la génération de cash-flow libre et l’absence de versement de dividende en 2020 au titre de l’exercice 2019.

/// Propulsion aéronautique et spatiale

En 2020, le chiffre d’affaires de l’activité propulsion aéronautique et spatiale s’élève à 7, 663 milliards d’euros en 2020 (-36,4 %). Le chiffre d’affaires généré par les services a diminué de -31,8 % (en euros, -31,6 % sur une base organique), représentant 60,9 % des ventes.

Compte tenu de la baisse des volumes de moteurs pour les avions court et moyen-courrier (LEAP et CFM56), les activités de première monte de moteurs ont chuté de -42,4 % par rapport à 2019. 

Moteur CFM56 de CFM International - par Philippe Stroppa pour Safran

Moteur CFM56 de CFM International

Le recul des livraisons de moteurs neufs ou de rechange a également été observé pour les moteurs de forte puissance, notamment le GE90, avec 369 modules livrés contre 489 en 2019. Les livraisons de moteurs M88 qui équipent le Rafale ont diminué à 33 unités en 2020 (62 en 2019). Les ventes de turbines d’hélicoptères en première monte ont légèrement baissé durant l’année mais Safran a signé de nouvelles commandes pour ses nouveaux moteurs (Arrano, Aneto).

Fin décembre 2020, les livraisons de moteurs CFM56 et LEAP totalisaient 972 unités, contre 2 127 en 2019. CFM International a livré 815 moteurs LEAP en 2020, contre 1 736 l’année précédente et 157 moteurs CFM56 en 2020, contre 391 en 2019. Fin 2020, le carnet de commandes de LEAP s’élève à plus de 9 600 moteurs. 

/// Équipements aéronautiques, Défense et Aerosystems

En 2020, le chiffre d’affaires de l’activité équipements aéronautiques, Défense et Aerosystems s’élève à 6 893 M€ (-25,5 % vs 2019). 

Le chiffre d’affaires des activités de première monte recule de -23,6 % en 2020, du fait des activités de câblage (737 MAX, 787, A320, A350, A330) et de distribution électrique (A350, 787), ainsi que des moindres volumes de trains d’atterrissage (Boeing 787, A330, A350 et famille A320), et des nacelles (A320neo, A320ceo, A330neo, A330ceo, A380). Les livraisons de nacelles pour les A320neo équipés de LEAP-1A ont atteint 474 unités en 2020 (contre 602 unités en 2019). Dans les activités de Défense, les systèmes de visée et de navigation enregistrent une légère croissance par rapport à 2019.

Leap 1A de CFM International

Leap 1A de CFM International

La baisse des services de -29,6 % en 2020 est notamment dû aux activités freins carbone et trains d’atterrissage, ainsi qu’aux activités de services d’Aerosystems et nacelles.

/// Aircraft Interiors

Le chiffre d’affaires de la division Aircraft Interiors s’élève à 1,922 milliards d’euros en baisse de -42,1 % par rapport à 2019.

Safran Seats

Le recul du chiffre d’affaires de l’activité Cabin (galleys, inserts, toilettes et habillage de cabines) et, dans une moindre mesure, celle de Passenger Solutions subissent les effets d’annulations et de reports des activités de retrofit des flottes. Le Groupe a malgré tout livré un 4e 787-8 en version VIP et a aussi signé plusieurs contrats de réaménagement d’avions militaires.

/// Objectifs 2021

Le ralentissement de la reprise du trafic aérien dans plusieurs régions du monde constaté actuellement génère de l’incertitude et augmente le risque de retard de la reprise des activités de services pour moteurs civils. Dans ce contexte, Safran prévoit pourtant une profitabilité plus forte en fin d’année 2021 et une génération de cash-flow libre au moins équivalente à 2020 malgré les incertitudes élevées sur l’évolution du besoin en fonds de roulement.

Production d'aube composite à Queretaro, au Mexique

Le groupe anticipe une décroissance organique du chiffre d’affaires ajusté de 2 % à 4 %. Sur la base d’un cours moyen estimé de 1,22 $ pour 1 € en 2021, la baisse du chiffre d’affaires ajusté de 7 % à 9 %.

Safran publiera son chiffre d’affaires pour le 1er trimestre 2021 le 30 avril prochain et tiendra sont Assemblé générale 2021 le 26 mai.

Separateur fin article

visuels : Safran

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles



 
[ Voyages ✈︎ ] Vos recherches de vols et d’hôtels à petits prix ! ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *