Le nouveau constructeur français AURA AERO basé à l’aéroport de Toulouse-Francazal, vise l’électrification de sa gamme d’avions légers biplaces destinés à la voltige, l’entraînement des pilotes civils et militaires et également destinés aux voyages de loisirs.

La start-up vient d’annoncer la signature d’un protocole d’accord de partenariat avec la jeune entreprise grenobloise VERKOR qui doit produire en France des cellules lithium-ion de batteries pour véhicules automobiles électriques à partir de 2022.

Ce partenariat ouvre une nouvelle étape vers l’industrialisation de l’avion électrique. Il permettra aux deux entreprises de mettre en commun leurs compétences de manière à optimiser les cellules lithium-ion pour l’aéronautique pour mettre en marche la révolution industrielle très attendue d’une aviation décarbonée.

« En rapprochant nos technologies, nous pourrons lancer l’industrialisation de nos avions électriques, tandis que VERKOR s’ouvrira au marché aéronautique. C’est donc un partenariat gagnant-gagnant, et surtout un nouveau pas vers l’aviation de demain, l’aviation décarbonée. » explique Jérémy Caussade, CEO et co-fondateur d’AURA AERO.

Jusqu’à présent spécialisée dans le développement de cellules de batteries pour véhicules électriques, VERKOR doit créer en France d’ici 2024 avec le soutien de grands groupes comme InnoEnergy, Schneider Electric, Groupe IDEC et Capgemini, une usine géante de production de cellules lithium-ion de batteries pour des véhicules automobiles électriques.

Les deux avions à moteur thermique de la gamme INTEGRAL d’AURA AERO son encore en cours de développement et de certification mais aucune date n’est encore avancée par la start-up pour son projet d’avions électriques.

AURA AERO INTEGRAL S (rouge) et INTEGRAL R (gris)

INTEGRAL S (rouge) et INTEGRAL R (gris)

L’Integral R (train classique) vise l’obtention courant 2021 de la certification EASA CS23 pour des premières livraisons programmées fin 2021, alors que le prototype d’INTEGRAL-S (train tricycle), plutôt destiné au marché des écoles de pilotage, doit décoller pour la première fois l’été prochain et vise une certification en fin d’année.

Le mois dernier, l’avionneur a annoncé détenir dans son carnet de commandes des engagements pour 100 exemplaires d’INTEGRAL, dont 4 en commande ferme.

Separateur fin article

/// Aura Aero : 1er vol public de l’Integral R à suivre cet après-midi

visuels : AURA AERO

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles



 
[ Voyages ✈︎ ] Vos recherches de vols et d’hôtels à petits prix ! ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *