La Direction générale de l’armement (DGA) vient de passer une première commande de plus de 100 millions d’euros auprès d’Airbus dans le cadre de Copernic, un accord cadre d’une durée de 10 ans qui porte sur la réalisation et la mise à niveau d’une partie du segment sol haut débit et multi-satellites Syracuse IV des forces françaises.

Cette première commande couvre notamment le développement de Pegasus, le futur portail de gestion des communications par satellites du ministère des Armées qui sera accessible à toutes les unités et servira à allouer au mieux les ressources disponibles sur les satellites militaires et commerciaux exploités par les forces armées.

Les demandes saisies par un état-major ou toute unité déployée au sol, en mer ou dans les airs seront ainsi centralisées pour permettre l’allocation des capacités satellitaires en fonction de critères opérationnels renseignés par les unités tels que le type de terminaux utilisés, la couverture au sol, le niveau de cyber-sécurité, de résistance au brouillage, ou encore le besoin de disponibilité.

Le projet Copernic vise également à accroître l’opérabilité de Comcept, le réseau de communication multi-satellites conçu par Airbus et mis en service dans les armées françaises en 2017 qui exploite les capacités de transmission haut-débit en bande Ka du satellite militaire franco-italien ATHENA-FIDUS, ainsi que les capacités en bandes Ku et C de satellites commerciaux. Grâce à ces évolutions, Comcept pourra également exploiter les ressources haut-débit en bande Ka des futurs satellites SYRACUSE 4A et 4B.

Separateur fin article

/// La France commande 22 drones électriques pour la Marine Nationale

visuels : Airbus

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles



 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels à petits prix ! ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *