Air Canada et Transat ont annoncé le 2 avril avoir conclu un accord pour mettre fin à la convention d’arrangement relative à l’acquisition proposée de Transat par le groupe Air Canada.

Annoncé au printemps 2019 et approuvé par les actionnaires du groupe Transat durant l’été de la même année, le regroupement des deux sociétés de voyage canadiennes pour un montant estimé à l’époque à environ 520 millions de dollars, dont les conditions ont ensuite été modifiées en août 2019, puis révisées en octobre 2020 en raison des répercussions économiques de la pandémie de COVID-19, devait être conclue début 2021.

Cette acquisition était conditionnée à l’approbation des autorités réglementaires, dont la Commission européenne (CE), mais le groupe Air Canada, après avoir proposé un ensemble de mesures correctives, a finalement décidé de faire machine arrière et explique dans son communiqué qu’il était « devenu évident que la CE n’approuve pas l’acquisition » à la suite de récentes discussions avec la CE.

Air Transat A321neo LR [C-GOIE / MSN 8755]

Le groupe estime être arrivé à la conclusion que le fait d’offrir des mesures correctives supplémentaires, qui pourraient encore ne pas obtenir l’approbation de la CE, compromettrait considérablement sa capacité concurrentielle à l’internationale.

Pour solder l’accord d’acquisition, la compagnie aérienne canadienne membre de la Star Alliance et Transat ont convenu le versement par Air Canada de 12,5 millions de dollars à Transat, qui n’est désormais plus tenue d’indemniser Air Canada si le groupe aérien québécois devait participer à une opération de cession similaire à l’avenir.

Separateur fin article

visuels : Air Transat et ACTU AERO

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles



 
[ Voyages ✈︎ ] Vos recherches de vols et d’hôtels à petits prix ! ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *