Après Hambourg, en Allemagne, c’est au tour du site de production d’Airbus de Broughton au Royaume-Uni de bénéficier du déploiement de capacité de ravitaillement des avions en carburant durable pour l’aviation (SAF) dans le cadre des opérations industrielles d’Airbus.

L’avionneur a réalisé ce mardi le premier vol d’un super-transporteur Beluga (ST) utilisant un mélange de carburant avec du SAF entre Broughton, où sont fabriquées les ailes des Airbus à l’exception de celles du programme A220, et Hambourg. Ce vol utilisait environ 35 % de carburant d’origine non fossile dans ses réservoirs.

L’utilisation systématique de ce type de mélange pour les opérations de la flotte Beluga d’Airbus vers ses sites de Toulouse, Hambourg et Brême doit permettre l’économie de plus de 400 tonnes d’émissions de CO2 au cours des trois prochains mois estime l’avionneur. « La réduction des combustibles fossiles dans nos propres opérations souligne l’engagement d’Airbus à réduire l’impact de notre empreinte industrielle et à contribuer à un avenir plus durable pour le secteur de l’aviation en général. » explique Tony Derrien, responsable du projet de carburants d’aviation durables chez Airbus.

Le carburant durable utilisé par la flotte de Beluga à Broughton comme à Hambourg, fourni par Air bp, est fabriqué à partir de matières premières dites durables usagées comme les huiles de cuisson.

/// Airbus engagé pour le carburant durable pour l’aviation

Airbus franchit donc aujourd’hui une étape supplémentaire dans le déploiement des capacités de carburant durable dans ses différents sites industriels, après Hambourg qui l’utilise depuis fin 2019 pour les opérations de fret.

L’avionneur qui promeut l’utilisation d’un mix de carburant durable dans le cadre des vols de livraison d’avions neufs à ses clients, offre cette option depuis mai 2016 à Toulouse. Cette option a ensuite été étendue au centre de livraison de Mobile aux États-Unis depuis septembre 2017, puis à Hambourg. Les sites de Mirabel au Canada et de Tianjin en Chine bénéficieront prochainement de capacités pour réaliser ce type de livraison.

Rappelons que l’ensemble des avions commerciaux d’Airbus, quel que soit le type de moteur, sont certifiés pour fonctionner avec un mélange de carburant durable qui sont actuellement certifiés par les organismes de réglementation pour une utilisation allant jusqu’à 50 % dans les vols commerciaux.

China Airlines A350

Si la concentration maximale de carburant durable utilisable à l’heure actuelle dans les réservoirs reste donc limitée, l’avionneur européen travaille à augmenter cette concentration pour permettre dans le futur l’utilisation de carburants durables pour les vols commerciaux.

Plusieurs vols d’essais mobilisant un A350 et un appareil de type Falcon 20 de la DLR (German Aerospace Center) équipé de capteurs spécifiques pour évaluer le niveau d’émission lors de vols longue distance avec des moteurs utilisant différents niveaux de dilution de SAF et jusqu’à 100% de carburants durables, doivent justement être effectués d’ici fin 2021 confie un proche du dossier à notre rédaction. Un vol de ce type pourrait se tenir ce mercredi.

Separateur fin article

/// Safran initie l’étude d’une filière biocarburants en Nouvelle-Aquitaine

visuels : N.Selleti et Airbus

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles



 
[ Voyages ✈︎ ] Vos recherches de vols et d’hôtels à petits prix ! ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *