Le groupe aéronautique Latécoère a publié ce mardi matin un résultat net de -56,6 millions d’euros pour le premier semestre 2021 à comparer avec les -89,8 millions de perte à la même période l’année dernière. Si les pertes se résorbent, l’EBITDA (bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement) tout comme la dette de l’équipementier se sont elles dégradées au 1T21.

Le faible niveau de production du secteur aéronautique consécutif à la crise sanitaire fait reculer le chiffre d’affaires de Latécoère de 21,9% au 1T21 pour s’établir à 181,1 millions d’euros en données publiées ou -31,7% à taux de change et périmètre constant. L’EBITDA est ainsi passé de -14,1 millions d’euros au premier trimestre contre -23 millions au 1T20.

La dette nette du groupe augmente de 64,4 millions d’euros (40,6 millions d’euros hors IFRS 16) et comprend l’impact de l’amortissement accéléré du prêt d’actionnaire de 16,4 millions d’euros, l’évolution des dettes locatives de 23,4 millions d’euros (essentiellement liées à la location du nouveau siège social du Groupe) et une dégradation de la trésorerie de 22,1 millions d’euros, qui s’élevait à 55,6 millions d’euros au 30 juin 2021.

Perspectives 2021 confirmées

Latécoère confirme les perspectives précédemment publiées pour l’année 2021, dont un chiffre d’affaires inférieur d’environ 25 % à celui de 2020.

« Le succès de la recapitalisation de  Latécoère nous donne les moyens de nos ambitions de croissance. Les résultats du premier semestre  ont été impactés par la crise du Covid-19 et il semble que le niveau d’activité le plus bas ait été atteint  durant cette période. » a déclaré Thierry Mootz, Directeur Général du Groupe.

Conformément aux termes du protocole de conciliation homologué le 7 juillet 2021, le Groupe a en effet réalisé des opérations de recapitalisation dont une augmentation de capital réalisée début août pour un montant de 222,4 millions d’euros via l’émission de 436 165 182 actions nouvelles, l’obtention de nouveaux prêts garantis par l’État (PGE) à hauteur d’un montant de 130 millions d’euros et le rééchelonnement des échéanciers de remboursement des PGE existants avec un report de la maturité des prêts contractés auprès de la Banque Européenne d’Investissement (BEI) à 2027.

Separateur fin article

/// Le groupe Latécoère rachète l’industriel belge Technical Airborne Components

visuel : Latécoère

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles



 
[ Voyages ✈︎ ] Vos recherches de vols et d’hôtels à petits prix ! ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *