L’armée de l’Air et de l’Espace vient d’autoriser le largage aérien « étendu » de parachutistes depuis l’A400M Atlas. Une décision prise à l’issue d’un processus de développement capacitaire mené de concert avec l’armée de Terre, la Direction générale de l’armement (DGA) et l’industriel Airbus.

Cette validation autorise le largage simultané depuis les deux portes de l’avion de transport au lieu d’une seule jusqu’à présent et offre désormais aux forces française la capacité de larguer 46 parachutistes par chacune des portes latérales.

Le transport tactique français est donc à présent en mesure d’effectuer un vol direct de plus de 5 000 kilomètres avec l’A400 pour larguer en un seul passage un total de 92 parachutistes prêts au combat.

Certifié pour 116 parachutistes en simultané

L’avion de transport militaire polyvalent d’Airbus Defense & Space a, rappelons-le, obtenu la certification pour le largage simultané de 116 parachutistes  (58 + 58) en juin 2020.

La certification de largage de parachutistes par l’A400M a débuté près de Tarbes, dans le Sud de la France, durant l’été 2016 avec seulement 30 parachutistes en un largage et s’est poursuivie à l’automne 2019 avec la réussite du largage simultané de 80 parachutistes par les deux portes latérales de l’avion en un seul passage.

Parachutage depuis l'A400M à Tarbes

Separateur fin article

[Vidéo] L’A400M poursuit ses essais de ravitaillement d’hélicoptères

visuels : Armée de l’Air, Airbus et DGA

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles



 
[ Voyages ✈︎ ] Vos recherches de vols et d’hôtels à petits prix ! ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *