L’Autorité de l’aviation civile bangladaise, la Civil Aviation Authority of Bangladesh (CAAB), renouvelle les services de Thales en lui confiant la modernisation clé en main de son système de gestion du trafic aérien (ATM) au niveau national.

La CAAB et Thales ont signé le contrat le 21 octobre 2021 à Dacca, capitale du Bangladesh, pour ce projet de modernisation qui devrait durer jusqu’en 2024.

DERNIEREMINUTE

Le projet vise à moderniser le système de contrôle en route, d’approche et d’aérodrome à l’aéroport de Dacca et à équiper plusieurs aéroports régionaux du pays du nouveau système de gestion du trafic aérien (ATM). Ces nouvelles capacités viendront aussi renforcer la sécurité grâce à une surveillance qui couvrira l’ensemble du territoire national en conformité avec les normes ICAO.

En outre l’aéroport international Hazrat Shahjalal (Hazrat Shahjalal International Airport) bénéficiera d’un nouveau radar et d’une nouvelle tour de contrôle emblématique, avec un centre ATM, de 45 mètres de haut, équipée d’un système de sécurité dernier cri alliant vidéosurveillance et contrôle des accès sur une plateforme intégrée. Les contrôleurs de la CAAB exploiteront les dernières technologies d’automatisation pour faire face à l’intensification aérienne à venir. Le projet devrait être achevé d’ici 2024.

En 2019, les vols commerciaux vers le Bangladesh avaient pour principale origine l’Asie-Pacifique, suivie de près par le Moyen-Orient et l’Europe. Le nombre de passagers sur les vols intérieurs bangladais a retrouvé dès 2020 son niveau d’avant la pandémie.

Separateur fin article

/// La Tanzanie met en service le contrôle aérien TopSky de Thales

visuel : S.Samee sous (CC BY-SA 2.0)

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles



 
[ Voyages ✈︎ ] Vos recherches de vols et d’hôtels à petits prix ! ⇓
 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *