Le programme d’essais en vol du nouveau jet d’affaires de Bombardier, le Global 7000, a franchi le cap des 500 heures avec trois véhicules d’essais qui seront rejoints sous peu par deux autres appareils de test. Le constructeur se veut rassurant et particulièrement confiant pour respecter les échéances du programme Global 7000 en vue d’une entrée en service de l’avion à la seconde moitié de 2018.

Bombardier a confirmé que la production des quatre premiers avions destinés à des clients progresse sans encombre sur la ligne d’assemblage final Bombardier de Toronto, au Canada. « Les trois véhicules d’essais en vol ont satisfait à toutes les attentes de performance et de fiabilité à ce stade du programme d’essais en vol […] Le haut degré de maturité de l’avion est très encourageant, alors que nous continuons de repousser les limites de chaque aspect des performances de cet avion révolutionnaire », déclare Michel Ouellette, vice-président principal du programme d’avions Global 7000 et Global 8000. En novembre 2016, Bombardier a commencé les essais en vol du biréacteur d’affaires Global 7000 à la fine pointe de la technologie. Le premier véhicule d’essais en vol s’est approché de la vitesse du son, atteignant Mach 0,995 pendant un vol d’essais en mars 2017.

Deux véhicules d’essais restants, le FTV4 et le FTV5, en sont en cours d’assemblage final et aux essais de validation de vol pour rejoindre prochainement la flotte d’essais du centre d’essais en vol de calibre mondial de Bombardier à Wichita aux Etats-Unis. Le Bombardier Global 7000 doit être mis en service dans la seconde moitié de 2018.

AAF /// END

/// LIVE ACTU Bourget 2017

Voir plus d'articles

///

visuels : Bombardier

Laisser un commentaire