La compagnie aérienne nationale indonésienne Garuda vient d’annoncer ce vendredi 22 mars l’annulation d’une commande de 49 Boeing 737 MAX 8 passée en 2014 pour un montant estimé à 4,9 milliards de dollars au prix catalogue de Boeing.

Après les deux crashs mortels de 737 MAX 8 en l’espace de cinq mois, Garuda Indonesia est la première compagnie aérienne cliente à rejeter en bloc le dernier modèle du 737. Pour autant le Président de Garuda Indonesia a déclaré dans un média local [Detik] que la compagnie envisageait de choisir une version différente du 737 (le B737NG – NDLR), bénéficiant d’une motorisation classique plus ancienne donc plus gourmande en carburant.

Une décision logique et raisonnable puisque la compagnie a déjà versé autour de 26 millions de dollars à Boeing dans le cadre de sa commande initiale de 737 MAX et ne peut de toute façon pas se rétracter unilatéralement sans devoir payer des indemnités au constructeur. Rappelons qu’en décembre 2018, la compagnie Lion Air avait de son doté confié à l’agence Reuters qu’elle réfléchissait à l’annulation de sa commande de 737 MAX.

Garuda Indonesia exploite à l’heure actuelle une flotte composée de 141 avions dont 73 exemplaires de Boeing 737-800 NG.

 

/// Boeing ajoute une alarme visuelle dans le cockpit

Cette décision de la compagnie indonésienne intervient alors que le constructeur américain devrait selon l’AFP présenter dans les prochains jours aux autorités américaines et aux clients du 737 MAX une série de modifications, dont l’ajout dans le cockpit d’une alarme visuelle pour signaler aux pilotes la transmission d’informations erronées au système de stabilisation MCAS. Une alarme déjà en place sur les flottes de 737 MAX des compagnies américaines Southwest or American Airlines. L’ajout d’une alarme « disagree light », jusqu’alors proposée en option aux client du 737MAX sera gratuite mais elle ne restaurera pas totalement la confiance perdue des compagnies et des voyageurs envers le dernier modèle de 737.

Selon Reuters, ⁩ des pilotes d’American Airlines, Southwest et United ont testé le correctif logiciel du 737 MAX dès ce week-end sur un simulateur de Boeing.

/// Rassurer les passagers et sécuriser la croissance

Les compagnies opèrent la plupart du temps différents types ou versions d’avion dans leur flotte et les passagers n’ont pas toujours de visibilité au moment de la réservation du billet sur le type d’avion qui va les transporter. « Les passagers de Garuda ont perdu confiance et ne veulent plus voler avec des MAX », a expliqué un porte parole de la compagnie à l’AFP. Il s’agit alors pour les transporteurs de se montrer le plus lisible et rassurant possible pour les passagers en affichant une flotte « nette », c’est à dire qui ne laisse pas de place au doute dans l’esprit du consommateur, qui pourra alors réserver en toute confiance sans se poser de questions sur le type d’avion.

Au delà de l’aspect psychologique et rassurant pour les voyageurs, les opérateurs aériens qui investissent des sommes colossales dans des avions neufs, doivent avoir eux aussi une visibilité maximum sur la disponibilité des appareils et leurs coûts d’exploitation de manière à dérouler leur plan de croissance sans accroc. Une donnée primordiale dans le secteur de l’aérien qui évolue dans un contexte de concurrence extrême et pour lequel les marges de manœuvre économique sont parfois très minces.

Le 737 NG, lancé en 1998, est un modèle connu des opérateurs et parfaitement fiable, qui rassure donc à la fois les passagers et les investisseurs. Si le choix de ce modèle, de conception plus ancienne, n’est pas celui de l’innovation et de l’environnement, il est sans doute aujourd’hui celui de la raison face à un modèle plus récent, plus économe en carburant mais peut être mis en service trop hâtivement.

/// Lion Air réfléchit à l’annulation de sa commande de Boeing 737 MAX

/// Polyvionics obtient le brevet pour sa sonde anémométrique et d’incidence

—♦—

visuels : E.Wong sous (CC BY-NC 2.0) , G.Février AAF /// END

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles



 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels faciles et rapides /// en bêta-test ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *