Depuis le mois de juillet le drone autonome Skeyetech d’Azur Drones 2019 surveille une installation portuaire du Grand Port Maritime de Dunkerque, en France. Le système qui complète le dispositif humain et technique existant pour renforcer la surveillance du site, notamment la Zone d’Accès Restreint a permis au port de Dunkerque de devenir le premier port dans le monde à s’équiper d’une telle technologie de surveillance.

Dunkerque est un des plus gros ports français avec, chaque année, un transit de plus de 3 millions de passagers et de 7 millions de tonnes de fret. De par son activité dense et la réglementation, l’installation portuaire doit être sécurisée 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24.

Port de Dunkerque

Le code international de Sûreté (ISPS) impose en effet une surveillance accrue et un contrôle permanent des installations portuaires avec des mesures renforcées pour les Zones d’Accès Restreint. Le drone autonome Skeyetech, premier système de drone sans télépilote homologué en Europe pour des vols hors vue, peut en effet décoller à tout moment, d’un simple clic, pour assurer des missions de surveillance de façon complètement autonome. Doté de caméras optique et thermique, il est opérationnel de jour comme de nuit pour réaliser des levées de doutes, des rondes périmétriques ou suivre des interventions à distance grâce au retour vidéo et au suivi des déplacements du drone sur une carte dans une interface centralisée.

Précurseur du drone sans pilote, Azur Drones travaille depuis plus de 4 ans sur son sytème et a ainsi développé la solution Skeyetech qui obtenu en début d’année la première homologation de la Direction Générale de l’Aviation Civile (DGAC) pour voler en France au-dessus de sites privés, hors vue directe, de jour comme de nuit, en agglomération, sous la simple supervision d’un téléopérateur. La société a rejoint la Drone Alliance Europe en avril 2019 et a entamé des discussions avec d’autres autorités afin d’obtenir des homologations équivalentes dans plusieurs autres pays de manière à conforter son avance sur ce marché naissant et prometteur.

L’entreprise basée à Mérignac en région Nouvelle Aquitaine a parallèlement finalisé trois nouvelle levées de fonds cette année auprès d’un investisseur privé français pour un montant total de 9 millions d’euros. Depuis 2016, elle a ainsi levé près de 20 M€ pour assurer son développement et l’industrialisation de ses produits.

—♦—

/// DERNIERS ARTICLES

⇒ CHARGER PLUS D'ARTICLES

AAF /// END

visuels : Azur Drones et port de Dunkerque



 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels faciles et rapides /// en bêta-test ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *