L’industriel canadien Bombardier a annoncé la suspension dès mardi soir de toutes les activités non essentielles effectuées dans ses installations de production aéronautique et ferroviaire au Québec et en Ontario jusqu’au 26 avril 2020 inclus. Cette mesure est mise en place pour respecter les demandes des gouvernements du Québec et de l’Ontario visant à aider à ralentir la propagation de la pandémie de COVID-19.

Au cours de cette période les cadres de la direction de Bombardier ne seront pas rémunérés et les membres du conseil d’administration vont renoncer à leur rémunération d’administrateur pour le reste de l’année 2020.

Le groupe fait également savoir que les employés touchés par l’arrêt des activités canadiennes seront mis en congé temporaire sans solde, tout comme les employés du siège social dont les fonctions sont moins cruciales à court terme. Un coup dur pour les salariés les plus modestes et qui ne disposent pas forcément de réserves financières.

/// Prévisions financières suspendues

De plus, Bombardier suspend ses prévisions financières pour l’année 2020 et évalue l’impact de cette interruption temporaire au Canada et dans d’autres pays. L’industriel déjà dans la tourmente financière indique qu’il va réduire toutes les dépenses discrétionnaires et continue de travailler pour finaliser les ventes d’actifs en cours annoncées précédemment et qu’il prendra des mesures supplémentaires pour accroître ses liquidités.

/// Airbus et Boeing moins impactés

Rappelons que Boeing a annoncé lundi la suspension pour une durée de 14 jours de ses activités aux USA pour mettre en place des mesures d’hygiènes et de sécurité dans ses sites de production. En Europe, le groupe Airbus, après quatre jours d’arrêt de la production en France et en Espagne, a partiellement relancé l’activité cette semaine dans les deux pays. Si les employés d’Airbus impactés par l’arrêt de 4 jours ont pu bénéficier comme le prévoit la loi française du maintien de leur rémunération, le groupe aurait signé un accord prévoyant le rattrapage d’une partie du temps de travail par des heures supplémentaires.

—♦—

/// Bombardier : confirme la vente des activités Aérostructures pour début 2020

/// Latécoère rachète les activités de systèmes d’interconnexion et de câblage de Bombardier au Mexique

/// DERNIERS ARTICLES

⇒ CHARGER PLUS D'ARTICLES

AAF /// ENDvisuels : Bombardier et AAF



 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels à petits prix ! ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *