Après cinq ans de préparation, les équipes de Virgin Orbit (ex Virgin Galactic) sont désormais en voie de pouvoir bientôt effectuer la démonstration grandeur nature du lancement d’un lanceur spatial depuis un Boeing 747 spécialement aménagé. La société espère ainsi diminuer drastiquement le coût des lancements d’engins spatiaux pour capter dans les prochaines années via sa filiale commerciale VOX Space un certains nombre de lancement pour le compte d’institutions privées et publiques.

Virgin Orbit a ainsi réalisé le 12 avril, un vol de deux heures avec son Boeing 747 « Cosmic Girl » au départ de l’aéroport de Mojave, port spatial américain situé dans le comté de Kern, en Californie, pour un vol cryogénique en captivité de sa première fusée LauncherOne, dont le 1er vol à été plusieurs fois reporté au cours des 5 dernières années. Pour cette (ultime) répétition avant un vrai test, les réservoirs du lanceur LauncherOne solidement arrimés sous l’aile droite du Boeing 747 « Cosmic Girl » (entre le moteur n°2 et le fuselage) ont été remplis par sécurité d’azote liquide dont la température est très similaire à celle de l’oxygène liquide. 

 

Durant ce vol de deux heure le Boeing a réalisé toutes les étapes d’un vol de lancement, qui comprend une montée initiale à une altitude de 13 000 m (45 000 pieds) avant le déclenchement de la séquence de largage du lanceur et d’allumage de son moteur. Durant cette phase, l’une des plus critiques du vol, le 747 « Cosmic Girl » de Virgin Orbit effectue une manœuvre d’éloignement rapide en cabré sur la droite pour éviter toute collision avec le lanceur comme on peut le voir si dessous.

 

Ce vol test qui s’est déroulé sans encombre ouvre la voie à véritable lancement orbital attendu d’ici quelques semaines. 

/// Un premier contrat pour des CubeSat américains

La fusée LauncherOne de Virgin Orbit propose une charge utile qui dépasse légèrement les 300 kg en orbite basse, susceptible d’intéresser autant les clients étatiques et les opérateurs de petits satellites commerciaux. Début avril, VOX Space a remporté un contrat d’une valeur de 35 millions de dollars US pour placer en orbite basse 44 CubeSat en trois lancements pour le compte de la United States Space Force.

—♦—

/// DERNIERS ARTICLES

⇒ CHARGER PLUS D'ARTICLES

AAF /// ENDvisuels : Virgin Orbit



 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels à petits prix ! ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *