Pas de chance avec la météo pour Arianespace qui devait effectuer début septembre avec son lanceur léger Vega, le vol « Proof of Concept » (PoC) du service de lancement partagé de petits satellites (SSMS), avec à bord 53 satellites. 

Le passage du typhon Maysak au-dessus de la station de télémesure de Jeju (Corée du Sud) nécessitant la  mise  en  sécurité  des équipements  de  la  station ,  conduit  Arianespace à  reporter  pour la cinquième fois la  phase  finale  des  opérations  de préparation du lancement VV16 (Vol Vega n°16) prévue ce mardi 1er septembre 2020.

Le lanceur Vega et les 53 satellites à bord sont en configuration stabilisée et en totale sécurité à Kourou, en Guyane française. Une nouvelle date de lancement sera fixée en fonction de l’évolution de la situation cyclonique au-dessus de la station de Jeju et de ses conséquences sur les équipements. 

Rappelons que le vol VV16 sera la première mission européenne en lancement partagé engagée dans le cadre du service Small Spacecraft Mission Service (SSMS) qui permet la mise en orbite d’une myriade de petits satellites dont la masse varie entre 1 kg et 500 kg sur un même lancement de manière à en répartir et ainsi réduire le coût d’accès à l’espace pour le marché grandissant des nano et micro satellites.

/// La mission VV16 et les charges utiles

A l’occasion du vol VV16, le lanceur Vega véhiculera 53 petits satellites pour le compte de 21 clients issus de 13 pays différents, pour une masse au décollage de 756 kg (pour les satellites).

Dans le détail, Vega embarquera 7 microsatellites (de 15 kg à 150 kg) dans sa partie supérieure et 46 CubeSats dans l’Hexamodule de sa partie inférieure destinés à diverses applications telles que l’observation de la Terre, les télécommunications, la recherche scientifique, le développement technologique ou l’éducation.

L’agence spatiale européenne (ESA) a d’ailleurs contribué au développement de quatre des satellites embarqués : le microsatellite ESAIL de 113 kg ainsi que les CubeSats Simba, Picasso et FSSCat qui utilise la technologie d’intelligence artificielle de pointe Φ-sat-1.

Le lanceur visera une orbite héliosynchrone (altitude de séparation à environ 515 km / inclination : 97,45 degrés).

— Voir le lancement en direct —

Pour voir en direct le lancement de Vega (VA16), rendez-vous sur cette page environ 15 minutes avant l’horaire de tir prévu.

—♦—

/// Ariane 6 bénéficiera d’un navire cargo à voiles pour rejoindre Kourou

visuels : ESA / Arianespace / Thales Alenia Space

AAF /// END

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles

CYBERMONDAY2020


 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels à petits prix ! ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *