Le démonstrateur d’avion à propulsion hybride EcoPulse, distribué et conçu en collaboration par Daher, Safran et Airbus avec le soutien du Conseil pour la Recherche Aéronautique Civile (CORAC), a passé avec succès sa revue préliminaire de design (Preliminary Design Review), une première étape clé permettant de démontrer la faisabilité du projet et de figer l’architecture du démonstrateur. Le premier vol de l’EcoPulse est attendu dès 2022.

Présenté en juin 2019 au Salon du Bourget, ce démonstrateur à l’architecture innovante est l’un des projets majeurs de la filière aéronautique française pour poser les bases des avions légers de la fin de la décennie. L’EcoPulse doit en effet permettre la mise au point et la maturation de technologies innovantes, voire de rupture, pour la réduction de l’empreinte environnementale des futurs avions commerciaux. 

 

Après plus d’un an de développement à partir d’une plateforme d’avion léger fournie par Daher, le projet franchit aujourd’hui une étape clé avec le passage réussi de la Preliminary Design Review (PDR) qui permet de valider et de figer les principes constructifs du démonstrateur, son niveau de sécurité et la compatibilité du système avec l’utilisation de l’avion.

L’EcoPulse entre maintenant dans la phase de conception détaillée des systèmes fournis par Safran et Airbus alors que le groupe Daher va débuter en parallèle l’assemblage du prototype.

/// Assemblage du prototype d’EcoPulse 

Vol à 25€

En charge de l’installation des composants et systèmes, des essais en vol, de la conception globale et de la construction réglementaire, Daher a adapté sa plateforme d’avion pour assurer l’intégration et la compatibilité d’un système hybride à propulsion distribuée avec le niveau de sécurité nécessaire.

La phase d’assemblage peut maintenant débuter sur le site de Tarbes, où ont été conçues et réceptionnées les premières pièces mais l’arrivée du prototype sur la chaîne d’assemblage final est prévue pour la fin de l’année 2021.

/// Passage en soufflerie début 2021

La concrétisation de la PDR permet à Airbus, qui intervient actuellement sur la modélisation aérodynamique du démonstrateur, de programmer le passage en soufflerie d’un ensemble Hélice-Nacelle au cours du premier trimestre 2021. Le moteur de la gamme Engineus de Safran, sera également testé pour déterminer les performances de l’hélice sur le moteur électrique et valider le processus de refroidissement du moteur.


Des travaux complémentaires de simulation du comportement aérodynamique de la nacelle seront aussi réalisés en plus des essais en soufflerie.

Le Roll-Out de l’EcoPulse ne devrait sans doute pas intervenir avant début 2022, pour un premier vol qui doit se dérouler courant 2022 comme le prévoient les partenaires du projet.

Separateur fin article

visuels : Daher et Safran

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles



 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels à petits prix ! ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *