Le groupe Dassault Aviation a publié vendredi ses résultats pour l’exercice 2020 qui se traduit par un résultat opérationnel ajusté de 396 millions d’euros contre 814 millions d’euros en 2019, en baisse de 51%.

Le chiffre d’affaires 2020 s’élève à 5 489 millions d’euros contre 7 341 millions d’euros en 2019. Une diminution conforme aux prévisions de l’industriel, principalement imputables au recul des livraisons de Rafale Export (13 vs 26 en 2019) et de Falcon (34 Falcon livrés l’année derniére vs 40 en 2019).

En décembre dernier Dassault a révélé au public le premier exemplaire de son nouveau modèle d’avion d’affaires au fuselage élargi, le Falcon 6X, base d’un probable futur programme sur le segment très haut de gamme.

Si le nombre de livraisons de Rafale à l’export a diminué, Dassault a décroché de nouvelles commandes pour son avion de combat auprès de la Grèce qui achète 6 avions neufs et autres 12 appareils d’occasion issus de la flotte de l’Armée de l’Air et de l’Espace Française, qui pour les remplacer a annoncé un nouveau contrat d’achat de 12 Rafale à livrer entre 2025 et 2030 pour un montant évalué à 1,2 milliard d’euros.

Rafale Dassault Aviation

Les bouleversements dans l’industrie induits en 2020 par la crise sanitaire ont nécessité l’adaptation de l’organisation du travail et le soutien de la filière aéronautique française par l’Etat via le déploiement de Prêts Garantis « PGE », du chômage partiel et d’un plan de modernisation coordonné par le GIFAS. Un soutien massif de l’industrie qui a permis à Dassault Aviation de bénéficier de 6 milliards d’euros d’aides de l’État au titre du chômage partiel et reçu 8 M€ du Conseil pour la recherche aéronautique civile (CORAC). L’industriel a de son côté versé 1 M€ dans le fonds d’investissement de la filière sur un total de 13 M€ qu’il doit engager.

/// Commandes 2020 portées par la défense

Les prises de commandes de Dassault en 2020 s’élèvent à 3 463 millions d’euros contre 5 693 millions d’euros en 2019 et comprennent notamment le contrat de maintien en condition opérationnelle verticalisé hors moteurs des Atlantique 2 (OCEAN) pour la France pour 10 ans et de 15 Falcon dont 7 Falcon 2000 LXS pour le programme « Albatros » d’avions de surveillance et d’intervention maritime de la marine française.

Falcon 2000 LSX « Albatros » Marine Nationale (France)

Les prises de commandes Défense 2020 s’élèvent à 1 546 millions d’euros contre 3 385 millions d’euros en 2019, dont 224 millions d’euros à l’export en 2020 contre 769 millions d’euros en 2019. La part Défense France s’établit à 1 322 millions d’euros en 2020 contre 2 616 millions d’euros en 2019.

L’avionneur français termine 2020 avec un carnet de commandes consolidé de 15,895 milliards d’euros contre 17,798 milliards d’euros au 31 décembre 2019.

• Défense Export = 8 249 millions d’euros avec 34 Rafale (47 en 2019).

• Défense France = 5 499 millions d’euros avec 28 Rafale (idem 2019).

• Falcon = 2 147 millions d’euros avec 34 Falcon (53 en 2019).

Dassault Aviation prévoit en 2021 de livrer 25 Rafale et 25 Falcon.

/// Les nouveaux programmes Falcon

Le Roll-Out du premier exemplaire de Falcon 6X, le nouvel avion d’affaires de Dassault Aviation qui remplace le programme Falcon 5X abandonné, a eu lieu à Bordeaux-Mérignac début décembre 2020 et a depuis réalisé l’allumage de ses moteurs (Engine Run) et plusieurs essais de roulage. Son premier vol (Maiden Flight) prévu début 2021 semble maintenant imminent pour une entrée en service annoncée fin 2022.

Le constructeur aéronautique devrait cette année agrandir la famille Falcon en annonçant dans le courant du premier semestre 2021 le lancement d’un nouveau programme d’avion d’affaires ultra Premium à très long rayon d’action sur la base du fuselage élargi du Falcon 6X (12,30 m de long, 2,58 m de large et 1,98 m de hauteur).

Falcon 8X Dassault Aviation

Falcon 8X Dassault Aviation

Ce futur appareil devrait ainsi logiquement se positionner au-dessus du 8X qui est actuellement le fleuron de la gamme et pourrait ainsi prendre la dénomination de Falcon 9X pour venir concurrencer Gulfstream et Bombardier sur le marché du très haut de gamme.

Separateur fin article

/// Dassault Aviation : Roll-Out du Falcon 6X

visuels : Dassault Aviation et V.Massé

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles



 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels à petits prix ! ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *