La société américaine de gestion, de propriété partagée et de nolisement d’avions d’affaires Airshare, basée dans l’Etat du Kansas, a annoncé l’achat ferme de trois avions Challenger 350 de l’avionneur canadien à livrer avant la fin de l’année, ainsi que des options sur 17 autres exemplaires. Avec ces Challenger 350, Airshare prévoit de doubler la taille de sa flotte d’avions détenus en multipropriété.

Airshare a sélectionné le jet privée Challenger 350 de Bombardier comme catalyseur dans le cadre de sa stratégie d’expansion au-delà de ses marchés historiques du centre des États-Unis, avec comme objectif de commencer de servir les clients de la côte Est des Etats-Unis.

Airshare Chalenger 350

Airshare Challenger 350

Le programme d’Airshare basé sur des jours d’utilisation des aéronefs, offre à chaque propriétaire 1/16 de part d’avion avec 20 journées et des heures de vol illimitées avec une journée maximale de 14 heures de service d’équipage. Si le voyage commence et se termine au même endroit, les clients peuvent garder l’avion et l’équipage auprès d’eux et ainsi économiser jusqu’à 35% de leur taux horaire en plus de proposer une flexibilité sans égale via l’ajout de plusieurs escales et l’ajustement des horaires au dernier moment.

Cabine Chalenger 350

Cockpit Chalenger 350

Bénéficiant d’innovations notables,  le biréacteur Challenger 350 est certifié pour réaliser des approches à angle prononcé et offre des performances améliorées. Il intègre notamment une gouverne de direction plus robuste, de meilleures performances de freinage et peut maintenant voler jusqu’à 1 500 milles marins supplémentaires au départ de pistes courtes.

Separateur fin article

/// Bombardier : CA en hausse de 18 % au 1er trimestre

visuels : Bombardier

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles



 
[ Voyages ✈︎ ] Vos recherches de vols et d’hôtels à petits prix ! ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *