L’industriel français de solution de transport par dirigeable FLYING WHALES vient de signer un partenariat avec la Collectivité Territoriale de Guyane pour mener une étude complète à l’échelle de la région sur le déploiement du transport cargo par dirigeable sur le territoire Guyanais.

Les deux partenaires étudieront les effets de cette solution de transport « doux » pour anticiper le déploiement du LCA60T, le premier dirigeable de FLYING WHALES, encore en développement.

En 2020, ArianeWorks, la plateforme d’accélération d’ArianeGroup, avait noué un premier partenariat avec Flying Whales pour l’étude du concept de transport par dirigeable du démonstrateur d’étage réutilisable Themis.

Avec son gabarit impressionnant de 200 m de long pour 50 m de diamètre et de sa soute longue de 96 m, le  dirigeable LCA60T pourra transporter jusqu’à 60 tonnes de marchandises, matériel ou matériaux dans les zones isolées avec l’avantage de pouvoir effectuer le chargement et le déchargement en vol stationnaire.

Flying Whales

Le dirigeable disposera pour cela dans un premier temps d’une propulsion hybride et à moyen terme d’une propulsion entièrement électrique grâce à une pile à combustible.

Avec une empreinte environnementale réduite du fait de sa consommation énergétique jusqu’à 30 fois inférieure à celle d’un hélicoptère à masse équivalente transportée, le dirigeable français nouvelle génération présente une réelle opportunité pour  la Guyane sur le plan  économique et environnemental. Plusieurs utilisations seront à l’étude, en particulier pour les besoins de la filière bois qui pourra s’affranchir de la création de pistes forestières ou encore la collecte de déchets ménagers dans les zones isolées mais ce type de transport est en mesure de répondre plus largement aux enjeux de développement du territoire et aux besoins de multiples autres secteurs d’activité (énergie, construction, aide humanitaire, spatial,  santé…).

ArianeGroup démonstrateur d'étage réutilisable Themis et Flying Whales

Vue 3D du démonstrateur d’étage réutilisable Themis

« Sur un territoire grand comme celui de la Guyane, il nous faut oser, innover, créer nos propres  schémas de développement et ne pas simplement calquer des méthodes toutes faites, copiées sur  d’autres régions qui ne connaissent pas nos réalités » explique Gabriel Serville, Président de la Collectivité Territoriale de Guyane  « (…) nous  réfléchissons au transport d’équipements et de matériaux dans les communes isolées mais  également aux échanges commerciaux, notamment avec les pays voisins, tout en limitant  l’empreinte environnementale et en créant des emplois qualifiés et donc mieux rémunérés. »

L’étude sera menée sur une durée de 3 ans et évaluera les aspects sociaux,  environnementaux et législatifs pour l’implantation et l’opération du transport en dirigeable.

Les premiers essais du LCA60T et la qualification des technologies embarquées dans le dirigeable sont attendues à l’horizon 2024.

Separateur fin article

/// Dirigeable : Flying Whales sélectionne l’avionique de Thales

visuels : ACTU AERO

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles



 
[ Voyages ✈︎ ] Vos recherches de vols et d’hôtels à petits prix ! ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *