Vendredi 28 septembre 2018, l’avion d’affaires canadien Global 7500 a reçu la certification de type de Transports Canada, franchissant la dernière étape avant la première livraison attendue d’ici la fin de l’année. La certification par la Federal Aviation Administration (FAA) des États-Unis et par l’Agence européenne de sécurité aérienne (AESA) devrait suivre sous peu.

Cinq véhicules d’essais en vol ont accumulé plus de 2 700 heures d’essais en vol, suivant un programme d’essais complet débuté en novembre 2016. Grâce aux derniers progrès de Bombardier en matière de cellule et de design des ailes, l’avion Global 7500 a dépassé les engagements de performance au décollage et à l’atterrissage, affichant une nouvelle distance de décollage publiée de 5 800 pieds, soit 1 770 mètres, qui lui permet d’être exploité sur des aéroports aux pistes plus courtes.

Son autonomie de 7 700 milles marins, soit 300 milles marins de plus que dans ses engagements initiaux, et c’est le seul avion d’affaires qui peut relier New York à Hong Kong, et Singapour à San Francisco sans escale dans certaines conditions d’exploitation.

—♦—

visuels : Bombardier

AAF /// END

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles


 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels faciles et rapides /// en bêta-test ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *