Le spécialiste chinois de la location d’avion a annoncé son intention de suspendre les paiements de sa commande de Boeing 737 MAX tant que des garanties supplémentaires sur la sécurité de l’appareil ne lui seraient pas apportées, rapporte le journal South China Morning Post.

B737 MAX 8 ©Boeing

Filiale du groupe China Everbright, la société de location d’actif CALC qui est basée à Hong Kong avait passé commande de 50 Boeing 737 MAX en juillet 2017 avant de passer une nouvelle commande portant sur 25 avions supplémentaires, assortie de 25 options soit un total de 100 appareils. Le premier 737 MAX du contrat était initialement attendu au troisième trimestre 2019 et le reste des livraisons devaient ensuite s’étaler jusqu’en 2023.

« La procédure d’achat a été temporairement suspendue et nous avons arrêté le paiement des tranches contractuellement prévues », a déclaré Chen Shuang, président de CALC et directeur général du groupe China Everbright.

Rappelons que depuis le deuxième crash d’un 737 MAX en l’espace de 6 mois, le constructeur américain est en délicatesse avec ses clients et les autorités de régulation aérienne ont cloué au sol la flotte mondiale de MAX en attente des améliorations système et des garanties sur la sécurité de l’avion de la part de Boeing. Certaines ont même déjà averti qu’elles auditeraient de manière indépendante les améliorations qui seront apportées avant de les certifier.

Suite au crash d’Ethiopian Airlines le 10 mars dernier qui a fait 157 victimes, c’est l’autorité chinoise qui avait pris les devants et interdit en premier l’avion de vol sur son territoire. Depuis cette décision Boeing travaille de manière acharné pour trouver les solutions nécessaires à garantir la sécurité du modèle et tente de rassurer ses clients et les passagers du monde entier dont certains ont partiellement perdu confiance.

/// Boeing réduit la production des 737 MAX de 52 à 42 avions par mois

En Indonésie, le pays est traumatisé après le crash en octobre d’un 737 MAX de la compagnie Lion Air après son décollage, plusieurs compagnies aériennes ont déjà annoncé qu’elles envisageraient d’annuler tout ou partie de leurs commandes de 737 MAX existantes, comme Garuda Indonesie ou encore la compagnie indonésienne Sriwijaya Air qui a annulé son contrat de location pour deux Boeing 737 MAX 8.  Ethiopian Airlines envisage de son coté de supprimer une commande de 25 Boeing 737 MAX 8 et pourrait la convertir pour des modèles de Boeing 737 NG.

/// Lion Air réfléchit à l’annulation de sa commande de Boeing 737 MAX

—♦—

visuels : Boeing

AAF /// END

Charger plus d'articles

 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels faciles et rapides /// en bêta-test ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *