Au printemps dernier le groupe Air Canada a mis en place le premier laboratoire d’Intelligence Artificielle (IA) au sein de sa division Cargo. Un premier test pour le transporteur qui doit permettre d’établir un modèle duplicable et adaptable plus largement ailleurs dans l’entreprise.

 

Le domaine de la logistique et du fret aérien fait partie des secteurs prometteurs pour l’IA et les experts en la matière s’accordent sur le fait qu’elle entraînera des progrès notables en matière d’efficacité des opérations et de gestion des flux. C’est pourquoi le transporteur canadien a intégré dans ses équipes plus d’une douzaine de spécialistes en analytique et de scientifiques des données qui travaillent de concert sur des projets de fret.

/// Fiabiliser l’information pour guider la stratégie

Les algorithmes prédictifs que le transporteur canadien développe actuellement, doivent permettre de fournir à ses employés de l’information toujours plus fiable et détaillée pour faciliter les décisions stratégiques de l’entreprise et maximiser sa profitabilité.

Le premier essai d’Air Canada Cargo en situation réelle a commencé fin juin 2019 sur certaines liaisons au Canada et en Europe. D’ici la fin de l’année, près de 200 employés auront accès à l’application comme moyen additionnel de gérer la capacité d’Air Canada Cargo et de maximiser l’utilisation de toutes les lignes. Par la suite, l’IA aidera aussi à repérer les erreurs et les incohérences dans les données de réservations, et à réduire le temps que les employés consacrent à vérifier l’exactitude des données.

—♦—

/// Livrée complète pour le premier Airbus A220-300 d’Air Canada

/// DERNIERS ARTICLES

⇒ CHARGER PLUS D'ARTICLES

AAF /// END

visuels : G.Février et Air Canada



 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels à petits prix ! ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *