L’avionneur européen Airbus a célébré la production au Canada du 100ème A220 client à l’occasion d’une cérémonie qui s’est tenue au siège du programme d’avions à Mirabel (Canada) avec la compagnie lettonne airBaltic, client de lancement de la version la plus longue. La compagnie nationale suisse, SWISS, était le client de lancement du programme et avait reçu le premier A220 (CS100) au monde en juin 2016.

 

Initialement conçu et livré sous le nom de Bombardier C Series, l’A220 est le seul appareil de conception nouvelle pour le marché des avions de transport commerciaux de 100 à 150 sièges mais un retard de deux ans dans le développement et un manque de commande a laissé le programme à l’agonie financière. Une situation qui poussa Bombardier à tenter un rapprochement avec l’un des deux géants de l’aérien pour sauver la mise ; tentatives qui n’ont pas abouti et avaient laissé craindre un temps l’arrivée d’un partenaire chinois dans le programme le plus avancé et innovant du moment, désignant les contours d’une nouvelle menace pour Boeing et Airbus.

Le gouvernement québécois avait fini par investir dans le programme CSeries pour pérenniser l’emploi et l’industrie aéronautique au Québec, avant qu’Airbus ne se présente comme le partenaire providentiel en prenant une part majoritaire de 50,01 % pour 0 $ dans la société en commandite de Bombardier et IQ [Investissement Québec], la CSALP, et rebaptise le programme A220 pour mieux l’intégrer à sa gamme d’avions commerciaux.

/// Décollage des vente et perspectives fortes sur un marché dynamique

Depuis, la force commerciale et industrielle d’Airbus a largement su débloquer le compteur des commandes des deux côtés de l’Atlantique avec d’importantes commandes reçues par des compagnies aériennes emblématiques comme JetBlue, Delta, Air Canada et plus récemment Air France. Près de 100 A220 sont aujourd’hui en exploitation auprès de six opérateurs sur quatre continents et le programme comptait fin octobre un total de 530 commandes fermes émanant de plus de 20 clients.

 

Les deux partenaires espèrent bien capitaliser se rapprochement en captant une part majoritaire sur le marché mondial des avions de transport commerciaux de 100 à 150 sièges. Un marché évalué à plus de 6000 avions à produire au cours des 20 prochaines années. Les appareils de la famille A220 sont aujourd’hui assemblés sur chaîne d’assemblage final d’Airbus à Mirabel et depuis peu sur la seconde chaîne d’assemblage du programme, installée à Mobile (Alabama).

—♦—

/// Livrée complète pour le premier Airbus A220-300 d’Air Canada

/// DERNIERS ARTICLES

⇒ CHARGER PLUS D'ARTICLES

AAF /// END

visuels : G.Carré, JB.Rouer, G.Février, Bombardier et Airbus



 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels faciles et rapides /// en bêta-test ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *