Début mars, la société française VoltAero a réalisé le premier vol d’essais de son démonstrateur d’avion à propulsion hybride-électrique Cassio 1, qui utilise un Cessna 337 Skymaster équipé de moteurs électriques ENGINeUS™ de Safran Electrical & Power.

Démonstrateur Cassio 1

Conçu pour une utilisation par des particuliers, des sociétés de taxis aériens ou de charters, dans le cadre de vols commerciaux pour le transport régional « point à point » et de diverses applications utilitaires, le Cassio 1 est le démonstrateur qui préfigure d’une famille d’avions de quatre à neuf places que souhaite développer la start-up fondée en septembre 2017 par deux anciens salariés du groupe Airbus, Jean Botti et Didier Esteyne, qui n’est nul autre que le directeur technique et pilote d’essais du projet d’avion électrique e-Fan de l’avionneur européen.

 

Ce premier vol est une étape importante pour le développement de la famille d’avions électriques Cassio et donne le coup d’envoi à la campagne d’essais en vol et au processus de validation des systèmes de propulsion électriques et hybrides-électriques pour l’aviation légère.

« Je suis pleinement satisfait des tests, qui nous permettent de cumuler des heures de vol et d’éprouver le domaine de vol de l’aéronef », a déclaré Jean Botti, PDG et directeur technique de VoltAero. « Nous effectuons actuellement une campagne d’essais avec le système de propulsion de la version à six places de l’aéronef Cassio, à la suite de laquelle nous validerons les configurations finales de l’aérodynamique et de la propulsion, à la fois sur les versions de l’avion à quatre et neuf places. »

Les évaluations en vol actuelles utilisent le banc d’essais Cassio 1 de VoltAero, avec les deux moteurs électriques ENGINeUS™ 45, montés sur les ailes et orientés vers l’avant. Cassio 1 est piloté par le directeur technique, Didier Esteyne, sur le site du siège de VoltAero à l’aérodrome Royan-Médis en France.

La société VoltAero devrait dévoiler cette année le Cassio 2, un appareil capable de voler avec 3,5 heures d’autonomie et de franchir près de 650 NM (1200 km) dont le lancement de la fabrication est espéré courant 2022.

— L’article suivant peut vous intéresser —

/// L’E-FAN 1.0 rejoint la collection du musée aeroscopia à Toulouse

/// DERNIERS ARTICLES

⇒ CHARGER PLUS D'ARTICLES

AAF /// ENDvisuels : VoltAero



 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels à petits prix ! ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *