Alors que les compagnies nord-américaines espéraient un retour en service rapide des flottes de Boeing 737 MAX, en juin pour les plus optimistes, les compagnies américaines Southwest et American Airlines ont annoncé successivement qu’elles annulaient les vols en MAX jusqu’au mois d’août.

Si dans un premier temps, le retour en vol des 28 exemplaires de 737 MAX American Airlines était programmé au 5 juin, la compagnie a annoncé le 14 avril dans un communiqué que leur immobilisation allait se prolonger jusqu’au 19 août prochain. « L’équipe de planification travaille actuellement sur le dossier. Au total, environ 115 vols par jour seront annulés jusqu’au 19 août. » Cette annulation de 115 vols par jour représente environ 1,5% du nombre total de vols quotidiens de la compagnie à bas-prix.

En fin de semaine dernière, c’est la compagnie Southwest Airlines, plus gros exploitant US de 737 MAX avec 35 avions en flotte, qui avait annoncé l’annulation des vols jusqu’au 5 août.

/// Confiance en Boeing renouvelée

Dans son communiqué de presse, American Airlines précise qu’elle est « très confiante » dans le fait que l’avion sera à nouveau jugé fiable et certifié apte au vol par les autorités compétentes avant la nouvelle date butoir. « Nous prévoyons de remettre nos avions MAX en service » explique la compagnie.

En attendant, les livraisons de 737 MAX sont elle aussi à l’arrêt et les avions s’accumulent sur les parkings des installations de Boeing, forçant le groupe à revoir provisoirement la cadence de production à la baisse, pour passer de 52 à 42 avions par mois. Certains clients ont aussi annoncé des annulations, comme Garuda Indonesia, ou leur intention de revoir leur commande de 737 MAX.

/// Le loueur chinois CALC suspend sa commande de 100 Boeing 737 MAX

/// Une solution mois rapide que prévue

Rappelons que le Boeing 737 MAX est aujourd’hui interdit de vols partout dans le monde et que les 371 exemplaires déjà livrée sont cloué au sol jusqu’à ce que Boeing apporte des solutions pour garantir l’entière sécurité de son avion qui a connu deux crash en l’espace de 6 mois dans des circonstances similaires.

Le 10 mars, un Boeing 737 MAX 8 d’Ethiopian Airlines, avec à son bord 157 personnes, s’écrasait au sud-est d’Addis-Abeba quelques minutes après son décollage. En octobre 2018, c’est un Boeing 737 MAX 8 Lion Air qui s’était abîmé en mer de Java après son décollage, tuant les 189 personnes se trouvant à bord. Les premiers éléments des enquêtes de sécurité sur les deux crash s’orientent vers une faille présumée du système anti-décrochage MCAS ayant forcé l’avion à piquer du nez sans que les équipages n’est pu neutraliser le système pour reprendre le contrôle manuel de l’avion.

La semaine dernière le constructeur américain a présenté une série d’améliorations logiciel et de formation des pilotes de MAX, qui semble-t-il n’ont pas convaincues la FAA.

/// A lire aussi sur la même sujet

/// Le Président Trump pense qu’il faut changer le nom du 737 MAX

/// Boeing réduit la production des 737 MAX de 52 à 42 avions par mois

—♦—

visuels : American Airlines et AAF

AAF /// END

Charger plus d'articles

 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels faciles et rapides /// en bêta-test ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *