L’avionneur européen a publié ce mardi matin ses résultats consolidés pour le premier trimestre 2019 avec un chiffre d’affaires de 12,5 milliards d’euros en hausse de 20% vs T1 2018. L’EBIT ajusté d’Airbus a fortement progressé pour s’établir à 549 millions d’euros (contre 14 millions d’euros au T1 2018) grâce à la montée en cadence et à l’effet prix de l’A320neo, ainsi qu’aux progrès réalisés en terme de performance financière de l’A350.

Sur la base de ses résultats, le groupe maintient ses prévisions pour l’ensemble de l’exercice avec un EBIT ajusté d’environ +15 % par rapport à 2018 et un flux de trésorerie disponible avant fusions et acquisitions et financements-clients d’environ 4 milliards d’euros. Pour y parvenir, Airbus prévoit de livrer entre 880 et 890 avions commerciaux en 2019.

/// Une montée en cadence payante

La performance du premier trimestre d’Airbus reflète principalement la montée en cadence et l’étalement des livraisons d’avions commerciaux a expliqué Guillaume Faury, Président exécutif (CEO) d’Airbus. « Le marché des avions commerciaux reste robuste et nous continuons d’observer de bonnes perspectives pour les activités Hélicoptères et Defence and Space. La nouvelle équipe de direction est en place et déterminée à honorer ses engagements. »

Airbus a enregistré 62 commandes brutes d’avions commerciaux (T1 2018 : 68 avions), dont 38 A350 XWB. Le nombre de commandes nettes d’avions commerciaux à -58 (T1 2018 : 45 avions) après 120 annulations, résulte essentiellement du ralentissement progressif du programme A380 et de l’accord commercial signé avec Etihad, tel que communiqué dans les résultats annuels de 2018. Le carnet de commandes atteint 7 357 avions commerciaux au 31 mars 2019. Les commandes nettes d’hélicoptères s’établissent à 66 appareils (T1 2018 : 104 appareils), dont 20 exemplaires de la Famille Super Puma et 16 H145. Les prises de commandes d’Airbus Defence and Space représentent une valeur totale de 1,1 milliard d’euros.

Au cours du trimestre, 96 avions de la Famille A320neo ont été livrés et le groupe poursuit la montée en cadence ambitieuse à Hambourg du programme A321 ACF (Airbus Cabin Flex) au premier trimestre. Globalement, le programme A320 est en bonne voie pour atteindre la cadence de production visée de 60 exemplaires par mois à partir de la mi-2019, et 63 en 2021. En ce qui concerne le programme A330, 5 exemplaires ont été livrés au premier trimestre, dont 3 NEO. Les livraisons d’A330neo continuent de s’accélérer et Airbus travaille en étroite collaboration avec les fournisseurs et le motoriste partenaire du programme pour honorer les engagements client. De leur côté, les campagnes d’essais en vol de la version A330-800, de l’ACJ319neo et de l’A319neo motorisé en GTF Pratt & Whitney progressent à bon rythme, tout comme celle du BelugaXL qui doit entrée en service cette année.

—♦—

/// Airbus construira un 6e BelugaXL pour les besoins de sa production

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles

AAF /// END


 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels faciles et rapides /// en bêta-test ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *