Le constructeur européen vient d’annoncer le démarrage officiel de la production des premiers A220 aux États-Unis. Située en Alabama sur l’aéroport de la ville de Mobile, en Alabama, près de la FAL A320 d’Airbus, cette dernière doit permettre au groupe Airbus de pénétrer rapidement le marché américain avec l’A220, en contournant les mesures de taxation imposée par Washington sur le modèle.

La première équipe de production de l’A220, un programme d’avion conçu par le canadien Bombardier racheté par Airbus en 2018, a commencé à travailler dans les installations d’Airbus à Mobile après avoir suivi une formation au Canada, où la ligne d’assemblage final principale de l’A220 ainsi que le programme sont situés.

Cabine spacieuse et confortable de l'A220 Airbus à Toulouse

Cockpit de l’A220 Airbus

En octobre 2017, Airbus avait annoncé son projet d’ouvrir une ligne de production de l’A220 sur son site de Mobile. La construction du hangar principal de la chaîne de montage et de bâtiments connexes destinés à la production du nouvel avion A220 a commencé début 2019 mais Airbus assemblera dans un premiers temps les premiers avions A220 dans les hangars A320 actuels. La livraison du premier A220 fabriqué aux États-Unis, un A220-300 destiné à Delta Air Lines est prévue pour le troisième trimestre de 2020. D’ici le milieu de la prochaine décennie, entre 40 et 50 avions A220 seront produits dans ces installations chaque année.

Ligne d'assemblage finale de Mobile, Alabama

Ligne d’assemblage finale de Mobile, Alabama

/// Les commandes américaines en haussent

L’implantation d’une FAL dédiée à l’A220 sur le sol américain avait permis début 2019 de débloquer les commandes de compagnies américaines pour l’avion de 100 à 150 place de nouvelle génération. Delta, la deuxième plus grande compagnie aérienne au monde et client de lancement de l’A220 aux USA, a passé en janvier une commande de 15 exemplaires d’A220 supplémentaires et 5 autres en juin dernie ce qui porte à 95 son total d’avions de la famille A220 en commande.

1er A220 Delta [N101DU]

1er A220 Delta [N101DU]

Début 2019, la compagnie à bas-coûts JetBlue Airways a confirmé une commande de 60 A220-300 annoncée en juillet dernier lors du salon de Farnborough. Une seconde commande de 60 avions A220-300 a été passée par Moxy en début d’année, nouvelle compagnie aérienne américaine à bas-coûts dirigée par David Neeleman fondateur de Morris Air, WestJet, JetBlue Airways, Azul Brazilian Airlines et investisseur de la compagnie portugaise TAP.

/// Une présence accrue au USA

Ces trois dernières années, Airbus a dépensé 48 milliards de dollars aux États-Unis auprès de centaines de fournisseurs américains dans plus de 40 états, ce qui se traduit par plus de 275 000 emplois américains soutenus par Airbus. Parmi ses sites aux États-Unis, Airbus compte notamment des centres d’engineering au Kansas et en Alabama, un grand site de formation en Floride et un autre qui ouvrira prochainement au Colorado, un centre de support matériel et le siège en Virginie, une chaîne d’assemblage dédiée à la famille A320 qui assure également les livraisons en Alabama, une cellule de réflexion innovante (A3) en Californie, une entreprise d’analyse de données de drones (Airbus Aerial) à Atlanta en Géorgie, des sites de production et d’assemblage d’hélicoptères au Texas et dans le Mississippi, et un site de production de satellites (OneWeb) en Floride.

—♦—

/// Air France-KLM commande 60 A220 pour moderniser sa flotte

/// DERNIERS ARTICLES

⇒ CHARGER PLUS D'ARTICLES

AAF /// END

visuels : AIB


 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels faciles et rapides /// en bêta-test ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *