Le groupe aéronautique français Safran a annoncé mercredi en fin de journée un chiffre d’affaires ajusté pour le premier trimestre 2020 d’un montant de 5,4 milliards d’euros. Un chiffre en recul de -6,9% en données publiées et de -8,8% en organique qui reflète les difficultés du secteur en raison de l’épidémie de Covid-19 qui engendre un recul de la demande d’avion neuf à court-terme.

L’impact de la pandémie a commencé à se matérialiser en mars sur l’activité de Safran, avec une baisse organique de 20,4 % par rapport à mars 2019. Un plan d’adaptation pour faire face à la forte baisse de l’activité ainsi qu’à la perspective d’une reprise progressive est en cours d’élaboration. 

Le groupe indique qu’il dispose d’une liquidité suffisante, d’un bilan solide et que les perspectives sur le long terme restent positives. « Cela fait plus d’un an que Safran s’adapte avec succès à la crise du 737 MAX. Ce que nous traversons aujourd’hui est d’une toute autre ampleur sans que nous soyons encore en mesure de le mesurer précisément. Les décisions (…) prises chez Safran (…) sont rapides, adaptées à chaque situation, parfois radicales. C’est par cette agilité et ce sens des responsabilités que Safran prouve qu’il est un des principaux acteurs du secteur aéronautique mondial. » a déclaré Philippe Petitcolin, DG de Safran.

Au cours des trois premiers mois de l’année, le groupe a enregistré une recul du chiffre d’affaires de -15% pour l’activité d’aménagement intérieur d’avions et de -11,8% pour la Propulsion aéronautique et spatiale avec un total de 326 unités (54 CFM56 et 272 LEAP) livrées à la fin mars, contre 577 au 1er trimestre 2019. Un total de 59 compagnies aériennes opèrent actuellement 671 avions équipés de moteurs LEAP- 1A, qui totalise à date plus de 6 millions d’heures de vol et le moteur LEAP-1C qui équipe l’avion chinois COMAC C919 a enregistré plus de 2 100 heures d’essais en vol à ce jour. À date, les commandes et intentions d’achat de moteurs LEAP s’élèvent à 117 unités, portant le carnet de commandes à 15 065 moteurs d’avions civils. Safran a aussi livré 10 moteurs M88 pour Rafale au 1er trimestre, contre 8 exemplaire au 1er trimestre 2019.

Concernant les turbines d’hélicoptères, Safran a conclu un nouveau contrat avec la Force aérienne portugaise pour réaliser la maintenance des moteurs RTM322 de ses hélicoptères EH101 Merlin et pus de 38 moteurs vont ainsi bénéficier du contrat de soutien Global Support Package (GSP) de Safran pour une durée de 10 ans.

Le chiffre d’affaires de l’activité Équipements aéronautiques, Défense et Aerosystems affiche un léger recul de -2,9% versus la même période en 2019. Notons que l’avion d’affires G700 de Gulfstream équipé des dernières nacelles moteurs de Safran a effectué son vol inaugural le 14 février dernier. La compagnie aérienne greque Aegean a signé un contrat pour fournir les freins carbone de sa flotte de nouveaux A320neo, et EasyJet renouvelle le contrat de maintenance, réparation et révision (MRO) des trains d’atterrissage de sa flotte d’avions Airbus A320, prolongeant ainsi de trois ans et demi le contrat signé en 2017. Safran a enfin signé un contrat de maintenance pour le système de flottabilité de secours des hélicoptères HH-65 des garde-côtes des États-Unis.

/// Perspectives positives pour le long-terme

Le scénario central post-crise Covid-19 pour Safran est celui d’une reprise progressive et le groupe anticipe des livraisons d’avions neufs durablement en baisse, au-delà de 2020. À court terme, les compagnies aériennes et l’industrie aéronautique devraient cependant bénéficier de l’aide des pouvoirs publics. À long terme, les perspectives restent positives pour Safran, notamment parce que la flotte de CFM56, jeune et performante, est moins susceptible de subir des retraits et des démantèlements de moteurs après l’immobilisation due au Covid-19. Dans le détail, environ 57 % des moteurs CFM56-5b/7b en circulation ont moins de 10 ans et 7 % seulement ont plus de 20 ans. 

Les tendances observées en mars se sont amplifiées en avril et la baisse attendue du chiffre d’affaires au deuxième trimestre pourrait être en ligne avec celle observée en avril indique le groupe Safran qui tiendra son Assemblée générale 2020, exceptionnellement à huis clos, le 28 mai prochain. Les résultats du 1e semestre 2020 seront publiés le 30 juillet 2020.

 

—♦—

/// DERNIERS ARTICLES

⇒ CHARGER PLUS D'ARTICLES

AAF /// ENDvisuels : Safran

Cyber monday


 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels à petits prix ! ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *