La compagnie aérienne française du groupe Air France-KLM vient de confirmer officiellement ce mercredi 20 mai 2020 l’arrêt définitif de l’exploitation de ses Super Jumbo en raison de l’impact de la crise de la COVID-19 et des faibles niveaux d’activité prévus pour les prochains mois. Cette mesure à effet immédiat était malheureusement prévisible dans le contexte particulièrement difficile que traverse actuellement le secteur du transport aérien. Les derniers A380 quitteront la flotte officiellement le 30 juin.

Initialement prévu pour la fin de l’année 2022, le retrait immédiat de la flotte de 9 Airbus A380 Air France s’inscrit dans le cadre de la stratégie de simplification de la flotte du groupe Air France-KLM qui vise à la rendre plus compétitive, en poursuivant sa transformation avec des avions plus modernes, plus performants et dont l’empreinte environnementale est considérablement réduite.

 

Cinq des Airbus A380 de la flotte actuelle sont la propriété d’Air France ou en crédit-bail, les quatre autres sont en location d’exploitation. L’impact global de la dépréciation de la flotte d’Airbus A380 est estimé à 500 millions d’euros et sera comptabilisé au deuxième trimestre 2020 en résultat non courant.

Les Airbus A380 seront remplacés par des appareils de nouvelle génération, comme l’Airbus A350 et le Boeing 787, dont les livraisons sont en cours. Air France avait passé une commande évaluée à 3,2 milliards de dollars portant sur 10 A350 à cet effet en décembre 2019 et attendre les 38 exemplaires en commande.

1er A350-900 Air France [F-HTYA / MSN331 / F-WZFN] © AAF - reproduction interdite

A cet époque le plan de rationalisation et de modernisation de la flotte Air France prévoyait l’exploitation à l’horizon 2023 d’une flotte long-courrier composée de 116 avions répartis en quatre familles : Airbus A330, Airbus A350, Boeing 777 et Boeing 787.

 

/// La fin d’un des symboles d’Air France

Depuis l’arrêt de la quasi totalité de son programme de vols internationaux en mars dernier en raison des fermetures de frontières liées à la pandémie, Air France avait mis en stockage prolongé ses 9 exemplaires d’A380 sur le tarmac de l’aéroport de Paris CDG (2 avions) mais aussi dans des installations spécialisées à Tarbes et à Teruel (Espagne) chez Tarmac Aerosave l’un des leaders européens en la matière.

Le premier Airbus A380 de la compagnie aérienne Air France a avoir quitté la flotte en novembre dernier pour être rendu à son bailleur Dr. Peters group début 2020, a effectué son dernier vol ce jeudi 21 février entre Dresde en Allemagne et Knock en Irlande pour sont démantèlement par la société EirTrade Aviation.

Air France a reçu son premier A380 en octobre 2009 et proposait une des configurations cabine les moins denses de l’industrie, avec 516 passagers répartis sur les deux ponts : 9 en Première, 80 en Business, 38 en Premium Eco et 389 en Eco (NDLR : la cabine la moins dense étant proposée par Korean Air). Réputé compliqué à exploiter et un peu capricieux, le Super Jumbo n’avait pas vraiment la côte avec les mécanos mais était pourtant très apprécié de la clientèle depuis son introduction, bien que proposant ces dernières années une cabine un peu vieillissante comparée aux derniers standards du marché.

 

Le géant des airs, qui a connu une sérieuse avarie moteur alors qu’il survolait le Groenland en septembre 2017, marquera indéniablement l’histoire de la compagnie à l’Hippocampe ailé, dont il a porté haut et fort les couleurs mais aussi les valeurs d’innovation et d’excellence à travers le monde durant toutes ces années. 

—♦—

/// L’Airbus A380 transformé en avion 100% cargo

visuels : G.Février, JB.Rouer et AAF

/// DERNIERS ARTICLES

⇒ CHARGER PLUS D'ARTICLES



 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels à petits prix ! ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *