C’est le grand jour. Dans quelques minutes désormais les passagers du dernier vol opéré par Air France en Airbus A380 embarquent dans le Super Jumbo pour profiter d’un vol évènement de deux heures au départ et à l’arrivée de l’aéroport international de Paris Roissy Charles de Gaulle. Un Water Salute, salut traditionnel avec des jets d’eaux par les pompiers de l’aéroport est prévue sur le tarmac au retour de vol de l’avion.

Ce vol « d’Adieux » est aussi un vol de remerciement pour le personnel de la compagnie. L’ensemble des pilotes du Super Jumbo de la compagnie (environ 200), des salariés ayant travaillé à l’exploitation de l’A380 (Personnel Navigant Commercial, mécaniciens, …) et une poignée de VIP triés sur le volet seront ainsi présents à bord aux côtés de la direction d’Air France et d’Air France – KLM (Anne Rigail à droite et Benjamin Smith à gauche de la photo).

Les dirigeants d'Air France - KLM et Air France dans le cockpit de l'A350 © AAF - reproduction interdite

Il sera assurée par l’appareil immatriculé F-HPJH [MSN 99] et décollera vers 15h50 (heure de Paris) de l’aéroport Paris – Charles de Gaulle pour une boucle de deux heures en direction du Sud de la France, avant un retour à CDG prévu vers 17h45. 

Plan de vol de l'A380 Air France (vol AF380 du 26 juin 2020)

Plan du vol Air France AF380 de ce jour

⇒ [LIVE] Suivez en direct le déroulé du vol AF380 sur le radar avec FlightRadar24 en cliquant sur ce lien.

SURPRISE : L’A380 a été rejoint au dessus de la méditerranée par un A350 [MSN 422] aux couleurs d’Air France pour quelques minutes de vol à ses côtés. Cet A350-900 volant sous code d’Airbus en provenance de Toulouse doit rejoindre la flotte Air France dans quelques semaines.

 

Rappelons que depuis l’arrêt de la quasi totalité de son programme de vols internationaux en mars dernier en raison de la pandémie de Covid-19, Air France avait mis en stockage prolongé ses 9 exemplaires d’A380 sur le tarmac de l’aéroport de Paris CDG (2 avions) mais aussi dans des installations spécialisées à Tarbes et à Teruel (Espagne) chez Tarmac Aerosave l’un des leaders européens en la matière.

Réputé compliqué à exploiter et un peu capricieux, le Super Jumbo n’avait pas vraiment la côte avec les mécanos mais était pourtant très apprécié de la clientèle depuis son introduction comme porte étendard dans la flotte Air France en 2009. Bien que proposant ces dernières années une cabine vieillissante comparée aux standards actuels du marché il restait très apprécié par une partie de la clientèle.

Les Airbus A380 d’Air France sont remplacés par des Airbus A350 et Boeing 787, dont les livraisons sont toujours en cours.

/// L’exploitation de l’A380 chez Air France 

La compagnie française a été la première compagnie européenne à exploiter l’A380 en 2009 et proposait une des configurations cabine les moins denses de l’industrie, avec 516 passagers répartis sur les deux ponts : 9 en Première, 80 en Business, 38 en Premium Eco et 389 en Eco (NDLR : la cabine la moins dense étant proposée par Korean Air). 

 

Air France a réalisé sa première rotation commerciale en A380 le 23 novembre 2009 entre Paris CDG et New York JFK, sous le numéro de vol AF380 qui sera aussi utilisé cet après-midi et comptait 10 appareils en exploitation (F-HPJA, F-HPJB, F-HPJC, F-HPJD, F-HPJE, F-HPJF, F-HPJG, F-HPJH, F-HPJI, F-HPJJ). Le dernier vol commercial exploité par Air France en A380 était le vol AF995 du 23 mars 2020 entre Johannesburg et Paris CDG.

 

En à peine plus de 10 ans, l’A380 a transporté 18 millions de passagers Air France autour du globe. Air France déployait ses A380 vers 17 destinations (par ordre décroissant du nombre de vols effectués) : New York JFK, Johannesburg, Los Angeles, San Francisco, Washington, Mexico City, Shanghai, Abidjan, Hong Kong, Miami, Tokyo, Montréal, Singapour, Atlanta, Dubai, Abu Dhabi, Rio.

Les vols vers USA représentaient 51% du total (dont New York JFK 18%, Los Angeles 10%, San Francisco 9%, Washington Dulles 9%, Miami 5%, Atlanta 0,5%), suivi de l’Afrique du Sud 15% (Johannesburg), l’Asie 13% (Shanghai, Hong Kong), et le Mexique 8,5% (Mexico City).

 

L’avion à double-pont a ainsi été longtemps un objet de rayonnement dans le monde pour la France et pour la compagnie aérienne à l’hippocampe ailé (La Crevette). 

/// Fin de la production en 2021

L’année dernière Airbus avait confirmé la fin du programme et l’arrêt de la ligne d’assemblage final (FAL) A380 de Toulouse en 2021. Le dernier convoyage routier de tronçons de fuselage vers les installations toulousaines d’Airbus a été réalisé il y a quelques jours.

La crise de l’aérien liée à la pandémie de Covid-19 a indéniablement fortement accéléré le retrait des A380, comme des quadriréacteurs en général, par les opérateurs qui disposaient déjà de biréacteurs nouvelle génération (A330neo, A350 ou B787). Des avions bien moins gourmands en kérosène et plus facile à exploiter dans le nouveau contexte auquel doit faire face l’industrie du transport aérien. En Europe, British Airways, Air France et même Lufthansa se séparent des très gros porteurs ayant fait un temps leur renommée mais qui aujourd’hui sont devenus pour le moins encombrants.

 

Heureusement des compagnies aériennes de renom disposant d’A380 arrivés récemment en flotte, comme Emirates, Qatar Airways ou ANA (qui attend de recevoir son dernier exemplaire cette année), vont poursuivre l’exploitation des Super Jumbo pour encore une petite décennie et peut être au delà en fonction de la conjoncture économique, de l’évolution de la demande et des prix du carburant dans les prochaines années.

Qatar Airways, qui détenait 10 exemplaires en exploitation avant la crise du Covid-19, a pour l’instant fait le choix d’en parquer 4 mais a confirmé cette semaine que le dernier A380 quittera sa flotte pour « destruction » d’ici 2028. Emirates, plus gros exploitant du Super Jumbo avec 115 exemplaires en flotte avant le Covid, reprendra mi-juillet les vols directs en A380 vers Paris et Bruxelles.

Citons aussi le transporteur australien Qantas, premier transporteur à avoir commandé l’A380, qui exploitait encore 12 exemplaires avant le Covid. La compagnie aérienne avait, rappelons-le, annulé début 2019 la réception de ses 8 derniers A380 en commande en entamant parallèlement la rénovation complète des cabines de trois appareils.

 

Qantas transporte chaque année plus de 2 millions de passagers en A380, qui reste selon elle l’avion préféré des voyageurs.

Vous l’avez compris, si l’A380 c’est bien fini chez Air France, il reste encore plusieurs possibilités pour tester ou pour continuer de voyager dans l’avion commercial (passager) le plus gros du monde.

Le roi du ciel est mort, vive le roi !

Separateur fin article

A lire sur le même sujet

/// L’Airbus A380 transformé en avion 100% cargo

/// Un vol spécial pour les salariés d’Airbus à bord d’un A380 Emirates

visuels : G.Février, JB.Rouer, Eurospot et @perations_lfrs

/// DERNIERS ARTICLES

⇒ CHARGER PLUS D'ARTICLES



 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels à petits prix ! ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *