La compagnie aérienne gabonaise Afrijet poursuit l’évolution de sa flotte et exploitera à terme une flotte de quatre ATR 72-600 sur ses lignes régulières.

L’arrivée de ces nouveaux appareils turbopropulseurs, particulièrement polyvalents, permettra au transporteur d’élargir son réseau national et régional mais aussi accroître la fréquence de ses vols.

Afrijet exploite aujourd’hui une flotte de 4 avions pris en location : 2 ATR 72-500, un ATR 72-500 converti pour le Fret opéré par Zimex Aviation et un premier ATR 72-600 (TR-ABJ) anciennement opéré par la compagnie malaisienne FireFly, qu’elle a reçu en février 2020. Les trois ATR 72-600  viendront remplacer une partie de sa flotte d’ATR 72-500.

« Pour être efficace en Afrique, un avion doit être rentable, fiable et polyvalent sur le plan opérationnel. Nous avons besoin de ces nouveaux ATR, car le développement de la connectivité dans le Golfe de Guinée est vital pour l’essor du commerce et l’intégration communautaire de la zone CEMAC. » a commenté Marc Gaffajoli, Administrateur d’Afrijet.

Les deux ATR 72-600 d’Afrijet bénéficieront de la nouvelle motorisation PW127XT-M de Pratt &  Withney Canada dont Air Corsica est le client de lancement dans le cadre du renouvellement de sa flotte. Cette nouvelle version du turbopropulseur réduit surtout la maintenance mais aussi la consommation de carburant (-3%) et les émissions. 

Le cycle de révision de ce moteur passe à 20 000 heures et offre aux compagnies aériennes 40 % de temps de vol supplémentaire pour des coûts de maintenance réduits de 20 % selon les estimations du motoriste.

Separateur fin article

/// Air Corsica achète cinq ATR 72 équipés du nouveau moteur Pratt & Withney

/// Binter ajoute cinq ATR 72-600 et TAROM commande trois exemplaires

visuel : O.Hoarau et ATR

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles



 
[ Voyages ✈︎ ] Vos recherches de vols et d’hôtels à petits prix ! ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *