Soutenus par l’Etat, les principaux acteurs aéronautiques français unissent leurs forces pour faire voler d’ici la fin 2021 un appareil monocouloir équipé de motorisation de dernière génération et d’hélicoptères alimentés avec 100% de carburant alternatif. L’objectif ultime sera d’atteindre rapidement une certification SAF à 100 % pour les avions commerciaux monocouloirs et la nouvelle génération d’avions d’affaires.

Pour ce faire, Airbus, Safran, Dassault Aviation, l’ONERA et le Ministère des Transports lanceront conjointement fin 2021 une étude en vol pour analyser la compatibilité du carburant d’aviation durable (SAF) non mélangé avec les moteurs et systèmes de carburant des avions monocouloirs et des avions commerciaux, ainsi qu’avec les moteurs d’hélicoptères. Connu sous le nom de VOLCAN (VOL avec Carburants Alternatifs Nouveaux), ce projet mesurera pour la première fois les émissions d’un avion monocouloir en vol utilisant 100% de SAF. Ces vols d’essais seront réalisés avec le soutien financier du Plan de relance aéronautique de la France.

Airbus sera chargé de caractériser et d’analyser l’impact du SAF sur les performances d’un avion avec son A320neo d’essais [F-WNEW] équipé de moteurs CFM LEAP-1A, ainsi que de mesurer ses émissions au sol et en vol.

Leap 1A de CFM International

Le groupe Safran se concentrera de son côté sur les études de compatibilité liées à l’adaptation du système de carburant et du moteur pour les avions commerciaux et les hélicoptères, ainsi que sur leur optimisation pour différents types de carburants 100% SAF et Dassault Aviation contribuera aux études de compatibilité des matériaux et équipements en vérifiant la sensibilité du carburant SAF à la bio-contamination.

L’ONERA apportera son soutien à Airbus et Safran pour l’analyse de la compatibilité du carburant avec les systèmes des aéronefs et sera chargé de préparer, d’analyser et d’interpréter les résultats des essais pour déterminer l’influence du 100% SAF sur les émissions environnementales et la formation de traînées. 

F-WNEW A320 NEO Airbus

Le carburant durable SAF, est aujourd’hui certifié et approuvé pour une utilisation dans l’aviation commerciale à hauteur de 50 % maximum en complément du kérosène conventionnel de type JET-A1 mais des essais pour augmenter le pourcentage de SAF dans les réservoirs des avions de ligne sont déjà en cours à Toulouse, à hauteur de 65 %, nous confiait il y a quelques semaines une source industrielle.

Separateur fin article

/// Carburant durable : premier vol avec SAF d’un hélicoptère de sauvetage

/// Airbus : la flotte de Beluga s’envole depuis Broughton avec du carburant durable

visuels : Airbus et G.Carré

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles



 
[ Voyages ✈︎ ] Vos recherches de vols et d’hôtels à petits prix ! ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *